militant, ante

MILITANT, ANTE

(mi-li-tan, tan-t') adj.
Terme de théologie. Qui appartient à la milice de Jésus-Christ.
Le fidèle, toujours militant dans la vie, toujours aux prises avec l'ennemi [CHATEAUBR., Génie, I, II, 3]
L'Église militante, l'assemblée des fidèles sur la terre, par opposition à l'Église triomphante (les saints, les bienheureux), et à l'Église souffrante (les âmes du purgatoire).
Jusqu'à la fin des siècles l'Église militante les canonisera en publiant leurs mérites [BOURDAL., Sur la récomp. des saints, 1er avent, p. 38]
Lorsqu'on lui [à Savonarole] lut la sentence par laquelle il était retranché de l'Église : De la militante, répondit-il, espérant appartenir dès lors à l'Église triomphante [MICHELET, Histoire moderne, ch. V]
Aujourd'hui, militant se dit dans un sens tout laïque, pour luttant, combattant, agressif. Caractère militant. Disposition, attitude militante. Politique militante.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ce qui ne fut onc en ceste Eglise visible et militante [NOEL DU FAIL, Contes d'Eutrapel, ch. IX, f° 48, dans POUGENS]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. militare, être soldat.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • MILITANT. - HIST. Ajoutez : XVe s.
    Morallement pour ce livre exposer, Ce vergier, c'est l'Eglise militante [JEAN JORET, le Jardrin salutaire, p. 121]