mimiambe

MIMIAMBE

(mi-mi-an-b') adj.
Terme de littérature latine. Vers mimiambes, sorte de vers ïambique très libre dont les mimes faisaient usage dans leurs farces licencieuses.
Auteur mimiambe, auteur de mimes.
Les scènes des mimes, quoique désunies et sans art, étaient semées de traits souvent dignes du plus haut tragique ; les poëtes mimiambes ou mimographes des Latins, du moins les plus célèbres, sont Cnéius, Mattius, Labérius, Publius Syrus, jusqu'au temps de César [DUCLOS, Œuv. t. I, p. 340]
Substantivement. Les mimiambes.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. mimiambus, de mimus, mime, et iambus, ïambe.