miné, ée

MINÉ, ÉE

(mi-né, nèe) part. passé de miner
Sous lequel on a creusé une mine. Un bastion miné. Fig.
Voilà la puissance infinie de Dieu sauvée ; mais voilà aussi le principe fondamental de l'auteur [Malebranche] miné sans ressource [FÉN., t. III, p. 55]