minéral


Recherches associées à minéral: minerai, minéralogie, roche

minéral

n.m. [ lat. mineralis, de minera, mine ] [minéraux].
Corps solide constituant les roches de l'écorce terrestre : L'opale, le quartz et le mica sont des minéraux.

minéral, e, aux

adj.
Relatif aux minéraux : Des sels minéraux.
Eau minérale,
eau qui contient des minéraux en dissolution, et que l'on emploie en boisson ou en bains, à des fins thérapeutiques.

MINÉRAL

(mi-né-ral)
S. m. Tout corps non organisé, qui se trouve dans l'intérieur de la terre ou à sa surface, tels que métaux, pierres, substances combustibles. Les minéraux et les végétaux.
Le minéral n'est qu'une matière brute, inactive, insensible, n'agissant que par la contrainte des lois de la mécanique, n'obéissant qu'à la force généralement répandue dans l'univers, sans organisation, sans puissance [BUFF., Hist. anim. ch. I, Œuv. t. III, p. 8]
Les caractères ou propriétés communes distinctives des minéraux se réduisent aux deux suivantes : croître par juxtaposition ; être composés de parties similaires [AL. BRONGNIART, Traité min. t. I, p. 6, dans POUGENS]
Minéraux accidentels, minéraux dont les gîtes existent dans les roches d'une manière accidentelle et secondaire. Terme de géologie. Les minéraux, les éléments constitutifs des roches.
Adj. Qui appartient aux minéraux. Les composés minéraux. Une substance minérale. Règne minéral, ensemble de tous les corps dépourvus d'organisation. Eaux minérales, eaux naturelles, chaudes ou froides, qui sortent de la terre imprégnées de quelques substances minérales, et dont on se sert pour la guérison de diverses maladies.
Il abolit des tributs qu'il trouvait établis sur les nominations aux chaires royales de professeur en médecine et sur les intendances des eaux minérales du royaume [FONTEN., Fagon.]

REMARQUE

  • Minerai n'a point d'accent, et minéral en a un ; l'usage l'a voulu ainsi.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Poudres minerales [PARÉ, X, 10]
    De la terre au large sein Tire de soigneuse main Cent sortes de minerailles [R. BELLEAU, Poésies, t. I, p. 46, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. minerale, dérivé de minera, minière.

minéral

MINÉRAL, ALE. adj. Qui appartient aux minéraux, qui tient des minéraux. Matière, substance minérale. Sel, charbon, cristal minéral.

Eau minérale, Eau dans laquelle un ou plusieurs minéraux sont en dissolution.

Le règne minéral, L'ensemble des corps compris sous le nom de Minéraux.

MINÉRAL se dit, comme nom masculin, des Corps inorganiques qui se trouvent dans l'intérieur de la terre ou à sa surface, tels que les pierres, les métaux, les sels, les pétrifications, etc. Des échantillons de minéraux. Les animaux, les végétaux et les minéraux.

mineral

Mineral, Metallum.

Mineral en Libye plus rouge que vermillon, Cinnabaris.

Un mineral qui provient d'or et d'argent, Plumbago.

minéral


MINÉRAL, ALE, adj. MINÉRAL, s. m. [2e é fer.] Minéral, subst. Corps solide, qu'on tire des mines, (n°. 2°.) L'or, l'argent, etc. Le vitriol, le sel-gemme, etc. "Il y a des remèdes qu'on tire des minéraux. = Il se dit plus proprement des corps qui se tirent des mines, et qui ne sont ni pierres, ni métaux, comme le vitriol, le soufre, l'antimoine. = Minéral, adj. Qui tient des minéraux. "Sel minéral. "Eaux minérales.

Traductions

minéral

pluriel minéraux (mineʀo)

minérale

pluriel minérales (mineʀal)
adjectif
ni animal ni végétal

minéral

Mineral, mineralischmineralmineraal, delfstof, anorganischמחצב (ז), מחצבי (ת), מַחְצָב, מַחְצַבִּיmineraalmineralmineral, mineralskmineralomineralmineralemineral, malm, mineral-mineralmineral, mineraliskορυκτός, μεταλλικός, ορυκτόمَعْدِنminerál, minerálníkivennäis-, mineraalimineral, mineralni鉱物, 鉱物の광물성의, 무기물minerał, mineralnyминерал, минеральныйแร่ธาตุ, ที่มีแร่maden, madenselkhoáng sản, thuộc khoáng sản含矿物质的, 矿物минерални
nom masculin pluriel minéraux
substance qui n'est pas vivante

minéral

[minéraux] (mpl) [mineʀal, o]
adj
[matière, monde] → mineral
de l'eau minérale → mineral water
(CHIMIE)inorganic
nmmineral