minéralisateur

MINÉRALISATEUR

(mi-né-ra-li-za-teur) s. m.
Terme de chimie et de minéralogie. Corps qui en minéralise un autre, c'est-à-dire qui le fait passer de l'état de métal à l'état de minerai.
Ce sel [l'arsenic], âcre et corrosif, est l'un des plus puissants minéralisateurs par l'action qu'il exerce sur les métaux [BUFF., Min. t. VI, p. 66]
Le nom de mines suppose des métaux combinés avec quelque substance étrangère qui masque leurs propriétés et qu'on a nommée minéralisateur [FOURCROY, Connaiss. chim. t. V, p. 25, dans POUGENS]
Adj. Minéralisateur, minéralisatrice. Substances minéralisatrices, nom donné principalement au soufre et à l'oxygène, parce qu'en se combinant aux métaux, ils en altèrent profondément les caractères et les changent en minerais.

ÉTYMOLOGIE

  • Minéraliser.

minéralisateur

MINÉRALISATEUR. n. m. T. de Chimie et de Minéralogie. Il se dit d'un Corps qui, dans une combinaison avec un autre corps, lui donne les caractères propres aux substances minérales. L'oxygène, les acides, le soufre sont les minéralisateurs les plus ordinaires. Adjectivement, Les propriétés minéralisatrices du soufre.