minage

minage

n.m.
Action de poser des mines explosives : Le minage d'une forêt déminage
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

MINAGE

(mi-na-j') s. m.
Anciennement, droit que les seigneurs levaient sur chaque mine de grain pour le mesurage. Place de marché. Place du Minage est encore dans plusieurs villes le nom du marché.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Nus [nul], quel qu'il soit, n'est quite del minage, se il mesure à la mine le roi [, Livre des mét. 313]

ÉTYMOLOGIE

  • Mine 3.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    2. MINAGE (mi-na-j'), s. m. Dans le canton de Vaud, action de faire des creux pour la plantation des vignes. Les minages se font à la profondeur de deux pieds et demi.

    ÉTYMOLOGIE

    • Probablement miner, dans le sens de creuser.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

minage

MINAGE. s. m. Droit que l'on prenait sur les grains qui se vendaient au marché. Ce seigneur avait droit de minage.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835
Traductions

minage

מיקוש (ז), מלכוד (ז), מִלְכּוּד

minage

mining