minauderie

minauderie

n.f.
1. Action de minauder affectation ; naturel
2. (Souvent au pl.) Mines affectées : Elle fait toujours des minauderies lorsqu'on l'invite à danser façons, manières, simagrées

MINAUDERIE

(mi-nô-de-rie) s. f.
Action de minauder. Elle est d'une minauderie insupportable.
Voici l'occasion, monsieur, de faire profiter les talents que vous avez pour le grand art de la minauderie [RÉGNARD, Attendez-moi sous l'orme, 9]
C'est alors que sied l'art de la minauderie ; Sur l'arrière-saison l'art de la pruderie Convient.... [DESTOUCHES, Irrésolu, II, 6]
Mines et manières de galanterie par lesquelles on cherche à plaire.
Parce que je voyais que vous répondiez assez bien à toutes ses minauderies [BARON, l'Homme à bonnes fortunes, III, 2]
Ce sont vos minauderies qui m'ont enlevé le cœur du chevalier [DANCOURT, le Cheval. à la mode, V, 6]
Il n'y a point de jolie femme qui n'ait un peu envie de plaire ; de là naissent ces petites minauderies plus ou moins adroites par lesquelles elle vous dit regardez-moi [MARIVAUX, Marianne, 4e part.]
Si elles nous plaisent, si leurs minauderies nous séduisent.... [J. J. ROUSS., Ém. V]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Minauderie [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Minauder.

minauderie

MINAUDERIE. n. f. Action, habitude de minauder. Elle est d'une minauderie insupportable.

Il se dit, par extension, des Mines et des manières affectées elles-mêmes. En ce sens, il s'emploie plus ordinairement au pluriel. Elle se rend ridicule à force de minauderies.

Synonymes et Contraires

minauderie

nom féminin minauderie
Manières affectées.
coquetterie, façons, manières, maniérisme, mines, préciosité, simagrée, singerie -familier: chichis -littéraire: afféterie, agacerie, momerie.
Traductions

minauderie

Gezier

minauderie

affectation, air

minauderie

גינוני חן (ז״ר), התחנחנות (נ)

minauderie

afekto