minaudier, ière

MINAUDIER, IÈRE

(mi-nô-dié, diè-r') s. m. et f.
Celui, celle qui use de la minauderie.
Une petite minaudière qui a la prétention du sentiment [SAURIN, Mœurs du temps, 18]
Adj.
Je vous parlerais de Cidalise la prude, de la minaudière Ismène qui ne peut dire un mot sans l'accompagner de la plus jolie petite grimace [POINSINET, Cercle, 1]
Elle et Mme d'Egmont.... sont les dernières femmes minaudières que j'aie vues dans le grand monde [GENLIS, Mém. t. I, p. 279, dans POUGENS]
Il se dit aussi de l'air, des manières.
La faveur d'un coup d'œil ou d'un air minaudier [DU FRÉNY, Réconcil. norm. IV, 6]
Avec ses airs passionnés, son ton radouci, sa face minaudière, je le crois un grand comédien [LESAGE, Turcaret, I, 1]

ÉTYMOLOGIE

  • Minauder.