ministériel, elle

MINISTÉRIEL, ELLE

(mi-ni-sté-ri-èl, è-l') adj.
Qui a rapport à une fonction, à un office.
[Suivant Jurieu] ce concile [de Nicée] n'a pas condamné une véritable et réelle inégalité en perfection et en opération [dans le Fils], en sorte que celle du Fils soit vraiment et à la rigueur inférieure et ministérielle [BOSSUET, 6e avert. 47]
Au palais, officiers ministériels, officiers publics ayant qualité pour faire certains actes authentiques, tels que les notaires, les avoués, les huissiers, les greffiers. Chef ministériel, terme que l'on emploie pour distinguer le pape, en qualité de chef de l'Église, de Jésus-Christ qui est en effet le chef essentiel.
Propre aux ministères, aux départements des affaires d'État. Les agents ministériels. Les fonctions ministérielles.
Qui est partisan du ministère ; se dit dans les gouvernements parlementaires, où un ministère est soutenu par une majorité, et combattu par une opposition. Un député ministériel. Substantivement. Un ministériel. Les ministériels.

ÉTYMOLOGIE

  • Ministère, avec l'addition de la finale iel qui signifie de la nature de, appartenant à.