minon

minon

n.m.
En Suisse, chaton d'une fleur de châtaignier, de noisetier.

minons

n.m. pl.
En Suisse, amas de poussière ; moutons.

MINON

(mi-non) s. m.
Nom que l'on donne quelquefois aux chats.

PROVERBE

    Il entend bien chat sans qu'on dise minon, c'est-à-dire il entend à demi-mot et sans qu'on explique nettement la chose.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Ce compere qui entendoit bien chat sans dire minon [CHOLIÈRES, Contes, après-dînée 5]
    Le roy faict contenance de vouloir convoquer ses trois estats dedans Orleans ; ceux qui ont plus de sentiment, jugent que c'est pour y attraper les minons ; car, soudain qu'il est entré dans la ville, il a mis garde aux portes [PASQUIER, Lett. t. I, p. 185]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. MINET ; wallon, minou.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    MINON. Ajoutez :
    Au plur.
    Minons, nom, en Normandie, des fleurs mâles du saule, du noisetier, ainsi nommées parce qu'elles sont douces au toucher comme le poil d'un minon ou chat [DELBOULLE, Gloss. de la vallée d'Yères, le Havre, 1876, p. 229. Ce sont les chatons.]
  • Ce nom s'emploie dans le même sens en Bourgogne.

minon

MINON. n. m. Nom d'amitié que les enfants donnent aux chats. Viens, minon, mon petit minon. On dit aussi Minou. Ces deux mots sont familiers.