minorité

(Mot repris de minorite)

1. minorité

n.f. [ du lat. minor, plus petit ]
État de qqn qui n'a pas atteint l'âge de la majorité ; période pendant laquelle une personne est mineure : En France, la minorité se termine à 18 ans.

2. minorité

n.f. [ angl. minority ]
1. Ensemble de personnes, de choses inférieures en nombre par rapport à un autre ensemble (par opp. à majorité) : Il y a une minorité de femmes dans cette profession.
2. Groupe de personnes réunissant le moins de voix dans une élection : Un ministre appartenant à la minorité opposition ; majorité
3. Ensemble de ceux qui se différencient au sein d'un même groupe : La minorité du parti s'oppose à cette réforme. Une minorité de participants ont refusé.
Être en minorité,
être moins important numériquement.
Mettre qqn, un groupe en minorité,
les battre dans un vote, en obtenant la majorité des suffrages.
Minorité nationale,
groupe se distinguant de la majorité de la population par sa religion, sa langue ou ses traditions.
Minorité visible,
groupe socioculturel minoritaire dans un pays, distinct (par la couleur de sa peau et ses modes de vie) du reste de la population et sous-représenté dans les institutions.

MINORITÉ

(mi-no-ri-té) s. f.
État d'une personne mineure.
Dieu lui avait donné cette indomptable valeur pour le salut de la France, durant la minorité d'un roi de quatre ans [BOSSUET, Louis de Bourbon.]
Recevoir de minorité, dans l'ordre de Malte, admettre des chevaliers avant l'âge de 16 ans. Le temps pendant lequel on est mineur. Une minorité, le temps pendant lequel un prince souverain est mineur.
Déjà pour le soutien d'une minorité et d'une régence tumultueuse s'était élevé à la cour un de ces hommes [le duc d'Enghien].... [FLÉCH., le Tellier.]
Une minorité ruine presque toujours des conquérants [VOLT., Mœurs, 195]
Sorte de ruban qu'on inventa pendant la minorité de Louis XV.
Le petit nombre, par opposition à majorité.
Le plus grand de tous les dangers, celui de transporter à la minorité des suffrages l'influence que le bien général donne incontestablement à la majorité [MIRABEAU, Collection, t. I, p. 459]
La minorité d'une assemblée, la partie la moins nombreuse qui combat les mesures, les opinions de la partie la plus nombreuse. Être, se trouver en minorité, n'avoir avec soi sur une question que le moindre nombre des votants. Le ministère s'est trouvé en minorité sur cette question. Être dans la minorité, se dit aussi en général pour professer une opinion, une croyance, etc. qui n'a pas pour elle la majorité du public.

REMARQUE

  • Minorité, au sens de moindre nombre, n'est pas dans les anciennes éditions du Dictionnaire de l'Académie ; c'est un mot venu d'Angleterre avec les débats parlementaires.

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. menoretat ; espagn. minoridad ; ital. minorità ; du lat. minoritatem, de minor (voy. MINEUR 2).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • MINORITÉ. Ajoutez : - HIST. XVIe s.
    La duchesse sa mere....ne pouvoit resister aux entreprinses que mettoient sus plusieurs grans seigneurs à l'occasion de la minorité de l'aage de ce jeune prince [PARADIN, Chron. de Savoye, p. 342]

minorité

MINORITÉ. n. f. Le petit nombre, par opposition à Majorité. La minorité des voix, des suffrages, des votants. Les ennemis du ministère sont en minorité, en faible minorité. La minorité des Français.

Minorité d'une assemblée, La partie la moins nombreuse, qui combat certaines opinions, certaines mesures préférées par la partie la plus nombreuse. Un député, un orateur de la minorité. La minorité a gagné quelques voix.

MINORITÉ désigne aussi l'État d'une personne mineure. Le privilège de la minorité est de faire déclarer nuls tous les actes que le mineur a faits à son préjudice.

Il se dit, absolument, de la Minorité des souverains ou du Temps qu'a duré cette minorité. Pendant la minorité de Louis XIV. Les minorités sont ordinairement des temps de troubles.

minorité

Minorité. Excuse de minorité, AEtatis patrocinium, Perfugia aetatis. Budaeus.

minorité

Minorité, voyez Mineur.

Sur le temps de prescription faut deduire le temps de minorité, ou, Prescription ne court point pendant minorité, Vsu captiones longi temporis, iure minoris aetatis, senectutem exeunt. B.

minorité


MINORITÉ, s. fém. État d' une persone mineure, ou le tems pendant lequel elle est mineure. "Pendant sa minorité. Durant la minorité de Louis XIV. = On le dit quelquefois absolument et sans régime, en parlant de la minorité des Souverains. "Durant la dernière minorité. "Les minorités sont ordinairement des tems de troubles.

Traductions

minorité

minorityminderheid, minderjarigheid, minoriteitמיעוט (ז), מִעוּטmalplimultominoría, menoridadminorità, minoranzamenoridade, minoridade, minoriaμειοψηφία, μειονότηταменьшинствоأقَلِيَّةٌmenšinaminoritetMinderheitvähemmistömanjina少数派소수minoritetmniejszośćminoritetคนกลุ่มน้อยazınlıkthiểu số少数малцинство (minɔʀite)
nom féminin
1. groupe de personnes les moins nombreuses dans un ensemble la minorité d'un gouvernement
2. état d'une personne qui n'a pas atteint sa majorité Sa minorité lui interdit de voter.

minorité

[minɔʀite] nfminority
être en minorité → to be in the minority, to be in a minority
mettre en minorité (POLITIQUE) → to defeat