miré

MIRÉ2

(mi-ré) adj. m.
Terme de chasse. Sanglier miré, vieux sanglier, dont les défenses, étant recourbées en dedans, ne sont plus dangereuses.

ÉTYMOLOGIE

  • Mire, dent de sanglier (mires de sanglier, en italien zanne, OUDIN, Dict.), dont l'origine est inconnue.

mire

MIRE. n. f. Sorte de bouton placé vers l'extrémité d'une arme à feu et qui sert à mirer. La mire d'un canon, d'un fusil.

Ligne de mire, Ligne droite qui suit le rayon visuel pour aller de l'oeil à l'objet visé.

Point de mire, Endroit où l'on veut que le coup porte. Il signifie, figurément, But auquel on tend. Cette dignité est le point de mire de beaucoup d'ambitieux.

miré

MIRÉ. adj. m. T. de Chasse. Qui a les défenses recourbées en dedans. Sanglier miré.

mire

Mire, ou Medecin, ou Chirurgien, Medicus, Chirurgus.

mire


MIRE, subst. fém. MIRER, verb. act. [1re lon. au 1er, et au 2d. devant l' e muet: il mire: il mirera, etc.] Mirer, viser. Mire, l'endroit du fusil ou du canon qui sert à mirer. "Mirer le but, le gibier. — V. n.. "Il mire long-tems, et manque toujours. = Se mirer, se regarder dans quelque chose qui rend l' image. "Se mirer dans l'eau. "On se miroit dans l'émail des vâses de terre destinés au laitage. Marm. "On se mire dans cette vaisselle. = En st. prov. se mirer dans ses plumes, faire paraître une grande complaisance pour sa parûre ou pour sa beauté.