mirage

mirage

n.m. [ de mirer ]
1. Phénomène d'optique qui donne l'illusion que des objets éloignés offrent une image renversée comme s'ils se reflétaient dans l'eau.
2. Fig. Apparence séduisante et trompeuse : Le mirage de la célébrité chimère, illusion
3. Action de mirer un œuf.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

MIRAGE

(mi-ra-j') s. m.
Phénomène de réfraction par lequel les objets qui sont vus très près de l'horizon envoient quelquefois à l'observateur deux images, l'une directe, l'autre renversée, dû à ce que la température du sol ou de l'eau étant élevée et dilatant les couches inférieures de l'air contiguës, fait que la densité de l'air va en croissant de bas en haut jusqu'à une certaine hauteur, au lieu d'aller en diminuant suivant la loi ordinaire de superposition des couches.
Dans le même temps que M. Monge expliquait le mirage en Égypte, M. Wollaston en Angleterre publiait un très beau travail sur le même sujet [BIOT, Instit. Mém. sciences, 1809, p. 6]
Le phénomène du mirage le plus apparent, le mieux constaté, et qui a le plus attiré l'attention générale, est celui que M. Monge a décrit et expliqué dans les Mémoires de l'Institut du Caire : lorsque les soldats français entrèrent dans le désert de l'Égypte, toute l'armée fut témoin d'un effet d'optique aussi nouveau que remarquable : le pays qui forme une vaste plaine horizontale parut tout couvert d'eau ; les villages bâtis sur de petits tertres... présentaient de loin, outre leur image directe, une image renversée ; les soldats, séduits par l'illusion, couraient vainement vers cette eau imaginaire pour étancher la soif qui les dévorait [ID., ib. p. 5]
Tel qu'aux déserts parfois brille un mirage, Aux cœurs vieillis j'offre un doux souvenir [BÉRANG., Tailleur.]
Fig. Déception, illusion. Toutes ces espérances ne sont qu'un mirage.

ÉTYMOLOGIE

  • Mirer.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

mirage

MIRAGE. n. m. Phénomène dû à l'incurvation des rayons lumineux se réfléchissant sur les couches surchauffées de l'atmosphère voisines du sol et donnant souvent l'impression d'une réflexion sur une grande étendue d'eau.

Il signifie, au figuré, Illusion trompeuse. Cette espérance n'était qu'un mirage.

MIRAGE signifie aussi Action de mirer. Le mirage des oeufs.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Synonymes et Contraires

mirage

nom masculin mirage
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

mirage

mirageאור תעתועים (ז), בבואת תעתועים (נ), דמיון שווא (ז), חזיון תעתועים (ז), טעות אופטית (נ), מחזה שווא (ז), מקסם שווא (ז), פטה מורגנה (נ), תעתוע (ז), חֶזְיוֹן תַּעֲתוּעִים, טָעוּת אוֹפְּטִית, תַּעֲתוּעַluchtspiegeling, bedrieglijke schijn, schouwing [eieren]蜃気楼миражsarabi海市蜃楼Luftspiegelungfata morgana, miraggio, morganaMirage신기루Mirage (miʀaʒ)
nom masculin
phénomène que l'on croit voir mais qui n'existe pas
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

mirage

[miʀaʒ] nmmirage
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005