mirail

MIRAIL

(mi-rall, ll mouillées) s. m.
Ancien terme tombé en désuétude. Merveille, miracle.
Paris, ce mirail de l'Europe en ce siècle [OUDART COQUAULT, Journal (1649-1668), dans ÉD. DE BARTHÉLEMY, Journ. offic. 7 nov. 1875, p. 9079, 3e col.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. miraculum (voy. MIRACLE).