misérablement

(Mot repris de miserablement)

misérablement

adv.
D'une manière qui inspire la pitié : Elle a vécu misérablement pauvrement ; richement
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

misérablement

(mizeʀabləmɑ̃)
adverbe
1. en étant très pauvre Ces gens vivent misérablement.
2. en étant très malheureux Il se traîne misérablement toute la journée.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

MISÉRABLEMENT

(mi-zé-ra-ble-man) adv.
D'une manière misérable.
Pour cette cassolette [cadeau du cardinal de Retz], dispensez-moi, ma bonne, de retourner misérablement là-dessus [SÉV., 26 juin 1675]
La vie de l'homme est misérablement courte [PASC., Amour.]
Ils périrent tous deux misérablement [BOSSUET, Hist. I, 6]
Beaucoup de juifs chassés d'Espagne par Ferdinand et Isabelle se sont réfugiés à Tétuan, à Méquinez, à Maroc, et y vivent misérablement [VOLT., Mœurs, 162]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Et fineroit sa vie ainsi mescha ment et miserablement [ORESME, Eth. 22]

ÉTYMOLOGIE

  • Misérable, et le suffixe ment.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

misérablement

MISÉRABLEMENT. adv. D'une manière misérable. Vivre misérablement. Finir misérablement.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

miserablement

Miserablement, en sorte qu'on fait pitié à aucun, Miserabiliter, Misere, Miserandum in modum.

Ils moururent miserablement, Indignissime interierunt.

Il l'aime miserablement, Eam misere amat.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Synonymes et Contraires

misérablement

adverbe misérablement
De façon misérable.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

misérablement

miserably, abjectly, wretchedly, in great poverty, in wretched poverty

misérablement

infelicemente