missive

missive

n.f. [ du lat. missus, envoyé ]
Litt. Lettre : Je n'ai jamais reçu cette missive billet, épître [litt.], message

missive

(misiv)
nom féminin
message que l'on écrit et envoie à qqn une missive urgente

MISSIVE

(mi-ssi-v') adj. f.
Destiné à être envoyé. Usité seulement dans cette locution : lettre missive.
M. de Meaux a recours à tout ce qu'il y a de plus odieux.... le secret des lettres missives n'a plus rien d'inviolable pour lui [FÉN., dans BOSSUET Rem. sur la Rép. à la rel. quiét. I, § 5, 26]
Mais lui-même, qui veut paraître si scrupuleux sur le secret des lettres missives, m'a-t-il demandé ma permission pour publier celle où je lui dis.... [BOSSUET, ib. I, § 5, 28]
S. f.Terme familier. Une missive, une lettre.
Billet qui, sans doute, est une missive de quelque amant [BEAUMARCHAIS, Barb. de Sév. II, 15]
Voici les missives de toutes les beautés attachées à votre char [AL. DUVAL, Jeun. de Richelieu, II, 2]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Sied il pas bien à deux consuls romains.... d'employer leur loisir à ordonner et fa gotter gentiement une belle missive, pour en tirer la reputation de bien entendre le langage de leur nourrice ? [MONT., I, 288]

ÉTYMOLOGIE

  • Prov. missiu ; espagn. missivo ; du lat. missum, supin de mittere, envoyer (voy. METTRE).

missive

MISSIVE. adj. f. Qui est destinée à être envoyée. Il ne s'emploie que dans la locution Lettre missive.

Il s'emploie plus ordinairement comme nom, avec une nuance d'ironie. Il m'a écrit une longue missive.

missive


MISSIVE, adj. et subst. f. [Micîve; 2e lon. 3e e muet.] Lettre missive, qui est écrite pour être envoyée à quelqu'un. = Subst. "Il m'a écrit une longue missive. — On ne l'emploie que dans le style plaisant ou râilleur.

Synonymes et Contraires

missive

nom féminin missive
Littéraire. Écrit que l'on envoie.
Traductions

missive

אשגר (ז), שדר (ז), שֶׁדֶר, אֲשַׁגֵּר

missive

lettera

missive

missive

missive

missive

missive

[misiv] nfmissive