mitron

mitron

n.m. [ de mitre ]
Apprenti boulanger ou pâtissier.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

MITRON

(mi-tron) s. m.
Terme populaire. Garçon boulanger.
Par la faveur de je ne sais quel prélat polonais engoué et crédule, de mitron qu'il était, il se fait abbé mitré [GRIMM, Correspond. t. I, p. 4, dans POUGENS]
Coiffe ou mitre de papier.
Sorte de tuile.

ÉTYMOLOGIE

  • Le mitron est ainsi nommé de la mitre ou coiffe de papier qu'il porte ordinairement.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

mitron

MITRON. n. m. Garçon boulanger ou pâtissier.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

mitron


MITRON, s. m. Terme populaire et de mépris. Garçon Boulanger.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

mitron

[mitʀɔ̃] nmbaker's boy
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005