mitron

mitron

n.m. [ de mitre ]
Apprenti boulanger ou pâtissier.

MITRON

(mi-tron) s. m.
Terme populaire. Garçon boulanger.
Par la faveur de je ne sais quel prélat polonais engoué et crédule, de mitron qu'il était, il se fait abbé mitré [GRIMM, Correspond. t. I, p. 4, dans POUGENS]
Coiffe ou mitre de papier.
Sorte de tuile.

ÉTYMOLOGIE

  • Le mitron est ainsi nommé de la mitre ou coiffe de papier qu'il porte ordinairement.

mitron

MITRON. n. m. Garçon boulanger ou pâtissier.

mitron


MITRON, s. m. Terme populaire et de mépris. Garçon Boulanger.

Traductions

mitron

[mitʀɔ̃] nmbaker's boy