modelé

Recherches associées à modelé: modeler

modelé

n.m.
Relief des formes, en sculpture, en peinture : Le modelé délicat d'une figure.

modèle

MODÈLE. n. m. Objet d'imitation, type, patron. Un modèle d'écriture. Un modèle de broderie. Ce livre vous servira de modèle pour un nouveau tirage. Conformez-vous au modèle. Donner un modèle. Suivre, imiter un modèle. Travailler sur un modèle, d'après un modèle. Cette église a été bâtie sur le modèle du Panthéon.

Il se dit particulièrement, en termes de Peinture et de Sculpture, de la Personne, homme ou femme, d'après laquelle les artistes dessinent, peignent, sculptent, etc. Figure dessinée, peinte d'après le modèle. Faire le métier de modèle.

Être fait comme un modèle, Être très bien fait, avoir toutes les parties du corps dans des proportions régulières et élégantes.

MODÈLE se dit aussi, en termes de Sculpture, de la Représentation en terre ou en cire d'un ouvrage qu'on se propose d'exécuter en marbre ou en quelque autre matière. Modèle en grand, en petit. Le modèle d'une statue, d'un groupe.

Il se dit également, dans plusieurs autres Arts, de la Représentation en petit d'un objet qu'on se propose d'exécuter en grand. Modèle d'architecture. Le modèle d'un édifice. Modèle de plâtre, de stuc, de bois. Le modèle d'une machine. Modèle de vaisseau, de canon.

Il se dit encore d'une Personne dont un écrivain s'est inspiré pour peindre un personnage dans un ouvrage d'imagination. Fontenelle a servi de modèle à La Bruyère pour son portrait de Cydias.

MODÈLE se dit, figurément, des Ouvrages de l'esprit et des Actions morales, et se prend généralement en bonne part. Homère et Virgile sont des modèles inimitables. Formez-vous, réglez-vous sur ce modèle. Ayez ce modèle devant les yeux. La vie de cet homme est un modèle de vertu, de patience. Prendre quelqu'un pour modèle. Prendre modèle sur quelqu'un. Sa conduite est le modèle de la mienne, me sert de modèle. Vous avez pris, vous avez choisi, vous imitez un mauvais modèle.

C'est un modèle, se dit par forme d'éloge et dans un sens de superlatif d'une Personne qui a de grandes vertus, de grandes qualités. Cet enfant est un modèle. Cet employé est un modèle. Par apposition, C'est un écolier modèle.

modèle


MODèLE, s. m. MODÉLER, v. act. [2e è moy. au 1er, é fer. au 2d.] Modèle est, au propre, l'exemplaire ou patron, d'aprês lequel les Sculpteurs et autres Ouvriers exécutent leurs ouvrages. = Dans un sens plus général, il se dit de tous les objets d'imitation. "La Natûre est le modèle des Arts. = En particulier, un homme d'aprês lequel les Artistes dessinent ou peignent. Poser le modèle, c'est le mettre dans l'atitude qu'on veut représenter. = Au figuré, exemplaire qu'il faut suivre. "Les Anciens sont nos modèles. "Formez-vous sur ces modèles... "Ils doivent vous servir de modèles. — "La vie de cet homme est un modèle de vertu. "Cette femme est un modèle de chasteté, etc. — Voyez COPIE et RèGLE.
   MODÉLER ne se dit qu'en sculptûre: c'est imiter quelque objet en terre molle, en plâtre ou en cire; ou, faire la représentation d'un grand ouvrage qu'on projète = Se modéler sur est une expression nouvelle. Elle n'a dabord été employée que par les enfans perdus de la litérature. Mais depuis peu, de grands écrivains s'en sont servi. "La matière qui sert à son acroissement, se modèle et s'assimile au total. Bufon. "En France, toutes les classes se modèlent sur la première. Linguet. "Ce fut sur cette erreur de fait, que la législation se modéla. Id. "Le gouvernement d'un seul, modélé sur celui du père de famille, fut le premier dont les hommes se formèrent une idée. Mor. "On a vu les plus grands Maîtres avouer, avec ingénuité, qu'ils n'aprochaient de la perfection qu'autant qu'ils se modéloient sur les ouvrages des Grecs. Ling. = L'Acad. ne l'a pas encôre admis dans son Diction. Elle ne dit, en ce sens, que, se mouler.

Traductions

modelé

מכיור (ת), מפוסל (ת), קרוץ (ת), קָרוּץ

modelé

[mɔd(ə)le] nm
(GÉOGRAPHIE)relief
[corps] → contours pl