moite

moite

adj. [ du lat. pop. muscidus, moisi ]
1. Légèrement humide sous l'effet de la transpiration : Elle a les mains moites lorsqu'elle est intimidée sec
2. Imprégné d'humidité : Des vêtements moites.

MOITE

(moi-t') adj.
Un peu humide.
Ces bergers... Tout moites de leur sang comme moi de mes larmes [RÉGNIER, Dial.]
La fraîcheur du matin n'avait plus rien de moite ni de piquant [BALZ., le Prince, avant-propos.]
On sent une chaleur moite et étouffante [DESC., Météor. 7]
Le moite élément, la mer, dans le langage familier.
Quelque autre curé plus savant.... Bravant les fougues de la bise, Se serait livré sans remise Aux périls du moite élément [GRESSET, le Carême.]
Dans le langage de la médecine, peau moite, peau qui a de la moiteur.
Fig. Mou, sans énergie.
Ce même esprit me paraît lâche, moite [J. J. ROUSS., Ém. II]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Je di que li hom trova pardon [devant Dieu, après le péché], porce que la foibleté de pechier vint en lui de par le cors, qui est de boe et de terre moiste [BRUN. LATINI, Trés. p. 19]
    Et froit, et chaut, et sec, et moiste [, la Rose, 17163]
  • XIVe s.
    Chascun, quant il en a besoing et indigence, a concupiscence de nourrissement sec ou moiste, c'est assavoir de mangier ou boire [ORESME, Eth. 95]
  • XVe s.
    Anglois sont plus mous et plus moistes que ne sont Portingalois [FROISS., II, III, 83]
    La dicte année feut fort moiste... et y eut de grans tempestes en divers lieux [JEAN DE TROYES, Chron. 1466]
    Et jà estoit le lieu moite, pource que l'hiver approchoit, et que c'est pays bas [COMM., VIII, 9]
  • XVIe s.
    La nuict avoit esté moitte à l'occasion des vents du midy qui avoient soufflé [AMYOT, Flamin. 12]
    Ne regardez pas à ces yeulx moites et à cette piteuse voix [MONT., III, 178]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, mat' ; angl. moist. Le wallon mat' vient probablement du lat. madidus ; mais moiste n'en vient pas ; madidus aurait donné made, comme rapidus a donné rade. Diez indique avec doute le lat. musteus, juteux, de mustum, moût ; la forme convient ; et quant au sens, on passe sans grand'peine de juteux à moite. M. Baudry propose mucidus, moisi, proprement morveux ; la forme convient aussi, mucidus donnant moiste, comme rigidus avait donné roit, bien que l's de moiste fasse quelque difficulté ; si le sens par mustum n'est pas direct, il l'est davantage par morveux, couvert de mucosités.

moite

MOITE. adj. des deux genres. Qui a quelque humidité, qui est un peu mouillé. Il a le front moite. Avoir les mains moites. Être tout moite de sueur. Ces draps ne sont pas bien séchés, ils sont encore moites. Durant le dégel, les murs sont moites.

moite

Moite, com. gen. penac. Madidus, Humidus.

Lieu moite et relant, Humectus locus.

Tousjours moite et humide, Vliginosus.

Devenir moite, Humescere, Madescere.

Estre moite et humide, Humere, Madere.

Qui est moite par dedans, Vuidus.

moite


MOITE, adj. MOITEUR, s. f. [Moa-te, teur.] Moite, qui a quelque humidité, qui est un peu mouillé. Moiteur, qualité de ce qui est moite. "Avoir le front moite, les mains moites. "Être moite de sueur. "Il a une petite moiteur aux mains. "Elle ne sûe plus; il ne lui reste qu'une légere moiteur. — On le dit ordinairement du corps humain. Quelquefois cependant on s'en sert, en parlant de certaines chôses. On dit que des draps ne sont pas bien séchés, qu'ils sont encôre moites; qu'il y a encôre de la moiteur; qu'il faut les faire sécher, pour en ôter la moiteur; que, durant le dégel, les murâilles sont moites, etc. = On dit, en style poètique, le moite élément, le~ moite empire; la mer.
   Quelque autre Curé plus savant...
   Bravant les fougues de la bise,
   Se seroit livré sans remise
   Aux fureurs du moite élément.
       Gresset
Rousseau dit, le moite empire.

Synonymes et Contraires

moite

adjectif moite
Chargé d'humidité.
Traductions

moite

moist, clammy, damp, sweatyלח (ת), לחלוחי (ת), רטוב (ת), רָטֹב, לַח, לַחְלוּחִיklam, vochtig, zweterigυγρόςmadido, umidiccio, umidoمُبَلّلُvlhkýfugtigfeuchthúmedokosteavlažan湿った축축한fuktigwilgotnyhúmido, úmidoвлажныйfuktigชื้นıslakẩm ướt潮湿的潮濕 (mwat)
adjectif
un peu humide avoir les mains moites

moite

[mwat] adj
[peau, mains] → sweaty
J'ai toujours les mains moites → My hands are always sweaty.
[atmosphère] → muggy