molécule

Recherches associées à molécule: molecule

molécule

n.f. [ du lat. moles, masse ]
La plus petite quantité de matière d'un corps pur qui puisse exister à l'état libre sans perdre les propriétés de ce corps : Une molécule est formée d'atomes.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

MOLÉCULE

(mo-lé-ku-l') s. f.
Petite partie d'un corps.
Les phénomènes célestes comparés aux lois du mouvement nous conduisent à ce grand principe de la nature, savoir que toutes les molécules de la matière s'attirent mutuellement en raison des masses, et réciproquement au carré des distances [LAPLACE, Expos. IV, 1]
Terme de chimie. La plus petite partie d'un corps composé qui puisse exister à l'état libre, entrer dans une réaction ou en sortir, par opposition à atome qui est la plus petite partie d'un élément qui puisse exister dans un corps composé. Molécules intégrantes, celles qui forment par leur rapprochement la masse d'un corps, soit simple, soit composé. Molécules constituantes, les molécules des corps composés.
Molécules organiques, petites parties imaginées par Buffon, et auxquelles il attribuait l'office de la reproduction des corps organisés.
Ces molécules organiques qui ne se multiplient pas, mais qui, subsistant toujours en nombre égal, rendent la nature toujours également vivante, la terre également peuplée [BUFF., Quadrup. t. I, p. 172]
Un autre physicien, M. l'abbé Spallanzant, a démontré la fausseté du système des molécules organiques, et mis dans le plus grand jour l'origine des méprises singulières de l'inventeur [BONNET, Contempl. nat. Œuvr. t. VIII, p. 201, dans POUGENS.]
Si Buffon et Needham avaient eu les expériences et les observations sur les animalcules des infusions, ils n'auraient pas fabriqué leurs molécules organiques et leurs forces végétantes [SENNEBIER, Essai sur l'art d'observ. t. II, p. 25, dans POUGENS.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. fictif, molecula, diminutif de moles, masse.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

molécule

MOLÉCULE. n. f. Il se dit des Parties très petites d'un corps. Les molécules de l'air, du sang.

Il se dit, en termes de Chimie, de Chacune des parties constituantes d'un corps composé.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

molécule


MOLÉCULE, s. fém. Petite partie d'un corps. "Les molécules de l'air, du sang. = Ce mot n'est usité que parmi les Savans, et il y aurait de la pédanterie à s'en servir dans le discours ordinaire. "On nomme molécules ou petites masses, les corpuscules dont les corps sont composés. Paulian, Dict. de Phys.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

molécule

nom féminin molécule
Littéraire. Très petite partie de.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

molécule

moleculeמולקולה (נ) [פרודה], פרודה (נ)molecule, molecuulجزيء, جُزَيءٌmolèculamolekulamolekyleMolekülμόριοmolekulomoléculamolekyylimolekulamolekulasameindmolecola分子molekylcząsteczkamoléculaмолекулаmolekylmolekülphân tử分子분자โมเลกุลмолекула分子 (mɔlekyl)
nom féminin
la plus petite partie d'un élément
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

molécule

[mɔlekyl] nfmolecule
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005