molière

molière

n.m. [ de Molière, n.pr. ]
Distinction honorifique décernée chaque année en France à des acteurs de théâtre : La soirée des molières.

MOLIÈRE1

(mo-liè-r') adj. f.
Carrière molière, carrière d'où l'on tire les meulières.

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. MEULIÈRE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    1. MOLIÈRE. Ajoutez :
    S. f.
    Nom donné, dans le XVe siècle, aux boulets en pierre lancés par la poudre à canon [, Journ. offic. 11 juill. 1875, p. 5214, 1re col.]

MOLIÈRE2

(mo-liè-r') s. f.
Terre grasse et marécageuse.
Vers 1566, ces marais n'étaient même encore qu'une terre mouvante et en molières aussi basses pour la plupart que le canal de la rivière [ROBIN, Mém. sur les marais de Cléville (Calvados), 1781, p. 22]

molière

MOLIÈRE. adj. de t. g. Il se dit dans quelques Provinces, De certaines terres grasses & marécageuses, dans lesquelles les chevaux & les voitures sont en danger d'enfoncer.

On disoit autrefois, Dent molière, pour Dent molaire.