molinisme

MOLINISME

(mo-li-ni-sm') s. m.
Opinion sur la grâce, d'après laquelle la grâce n'est point efficace par elle-même, mais est tantôt efficace et tantôt inefficace, selon que la volonté y coopère ou y résiste (comparez JANSÉNISME et JANSÉNISTE).

ÉTYMOLOGIE

  • Molina, jésuite espagnol, né en 1535, mort en 1600.

molinisme

MOLINISME. n. m. Sentiment, opinion de Molina et de ses partisans sur la grâce.