monnayé, ée

MONNAYÉ, ÉE

(mo-nè-ié, iée) part. passé de monnayer
Argent monnayé, se dit par opposition à argent ouvragé ou brut.
Ce prince [Louis XI] laissa quatre cent mille écus d'or monnayé, soixante douze mille marcs d'argent en vaisselle, et pour plus de deux millions de meubles, que son fils dissipa bientôt par ses folles entreprises [DUCLOS, Œuv. t. II, p. 312]
Par extension.
Son argent redresse les jugements de son esprit ; ses louanges sont monnayées [MOL., le Bourg. I, 1]