monoptère

(Mot repris de monoptères)

MONOPTÈRE

(mo-no-ptè-r') adj.
Terme d'architecture ancienne. Temple monoptère, temple rond, dont la couverture n'était soutenue que par un seul rang de colonnes, sans muraille.
Les temples circulaires dont Vitruve a donné les règles n'ont rien de commun avec le Panthéon de Rome ; les uns sont ce qu'il appelle monoptères, c'est-à-dire formés d'un rang circulaire de colonnes sans mur, et n'étaient rien moins qu'obscurs [QUATREMÈRE DE QUINCY, Instit. Mél. hist. et litt. anc. t. III, p. 183]
S. m. Un monoptère.
Adj.Terme d'histoire naturelle. Qui n'a qu'une seule aile, une seule nageoire. S. m. Poisson du genre des gades.

ÉTYMOLOGIE

  • Terme dérivé de deux mots grecs se traduisant par unique et aile.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

monoptère

MONOPTÈRE. adj. des deux genres. T. d'Architecture. Il se dit d'un Édifice qui n'a qu'une seule rangée de colonnes; et surtout d'un Édifice rond formé d'une simple colonnade. Temple monoptère à six, à huit colonnes, surmonté d'une coupole, d'un toit.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5