moraliste

(Mot repris de moralistes)

moraliste

n.
Auteur qui écrit sur les mœurs, la nature et la condition humaines.
adj.
Empreint de moralisme : Un récit moraliste moralisateur
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

moraliste

(mɔʀalist)
nom masculin-féminin
personne qui écrit ce qu'il convient de faire selon la morale le discours d'un moraliste
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

MORALISTE

(mo-ra-li-st') s. m.
Écrivain qui traite des mœurs. La Rochefoucauld, la Bruyère, Vauvenargues sont nos plus grands moralistes.
Toujours moralistes pédants [J. J. ROUSS., Ém. II]
Prenons une autre extrémité, touchons une autre corde du cœur ; voyons non plus le moraliste pathétique et touchant, mais le moraliste profond et accusateur [VILLEMAIN, Litt. franç. 18e siècle, 2e part. 1re leçon.]
Nom que l'on a donné en Flandre aux jansénistes.

ÉTYMOLOGIE

  • Moral.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

moraliste

MORALISTE. n. m. Écrivain qui traite des moeurs. Un profond moraliste. Montaigne, Pascal, La Rochefoucauld, La Bruyère sont les principaux moralistes français.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

moraliste

מורליסט (ז), מטיף (ז), מַטִּיף

moraliste

moralist

moraliste

[mɔʀalist]
nm/fmoralist
adjmoralistic
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005