mosaïque

(Mot repris de mosaïques)

1. mosaïque

n.f. [ it. mosaico, du lat. médiév. musaicum, altér. de musivum opus, travail artistique auquel président les Muses ]
1. Assemblage de petits fragments multicolores juxtaposés pour former un dessin, et liés par un ciment : Les mosaïques de Pompéi.
2. Fig. Ensemble d'éléments juxtaposés et disparates : Son article n'est qu'une mosaïque de citations patchwork
3. Maladie à virus qui attaque certaines plantes : Mosaïque du tabac.
adj.
Pavage mosaïque,
revêtement de chaussée constitué par des pavés posés en quart de cercle sur une fondation de béton.

2. mosaïque

adj. [ du lat. mosaicus, de Moïse ]
Relatif à Moïse : La loi mosaïque.

MOSAÏQUE1

(mo-za-i-k') adj.
Qui vient de Moïse. La loi mosaïque.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il est là question des observations mosaiques, ausquelles les seducteurs voulo yent contraindre le peuple chrestien [CALV., Instit. 269]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. mosaïcus, de Moses, Moïse.

MOSAÏQUE2

(mo-za-i-k') s. m.
Ouvrage fait de pièces rapportées, cubes de pierre ou d'émail, ou de verre, ou de bois, colorés, appliqués sur un fond solide, et combinés de manière à reproduire toute sorte de dessins. Une belle mosaïque. Pavé de mosaïque.
L'art dont ces objets sont le produit.
Fig. Mosaïque, ouvrage d'esprit composé de morceaux séparés, dont les sujets sont différents. Cet ouvrage est une mosaïque.
Terme de serrurerie. Panneau en mosaïque, tringles assemblées obliquement et par entailles, formant des mailles, que l'on pose dans le haut d'une porte cochère, en place d'un panneau de bois. Terme de charpente. Certains assemblages de bois en grume.
Espèce de cône, coquillage.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    La chapelle de Saint Marc [de Venise], qui est la plus belle et riche chapelle, toute faite de musaïcq en tous endroits [COMM., VII, 15]
  • XVIe s.
    Marquetterie, qu'est une sorte d'ouvrage que les Latins appellent tesselata opera, nos François pieces rapportées, et l'ancien vulgaire mosaïque [SAINT-JULIEN, Mesl. hist. Avant-propos, f° XIII, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. muzec, mozaic ; espagn. et portug. mosaico ; ital. musaico ; bas-lat. mosaicum, musaicum, mosivum, musium ; du lat. musivum, mosaïque, qui vient du terme grec signifiant mosaïque, proprement musée (voy. MUSÉE). La forme régulière serait musif ; mais on a dérivé musivum, qui reproduit le terme grec indiquant en musique et musaïque ou mosaïque.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    MOSAÏQUE. Ajoutez :
    Muraille en mosaïque, muraille bâtie en pierres entre-croisées.
    Cette ablation gigantesque a produit un escarpement d'une cinquantaine de mètres de hauteur que la compagnie des Dombes et Sud-Est avait fait revêtir d'une épaisse muraille en mosaïque, formant terrasse et retenant les couches de terre [, Journ. offic. 8 juill. 1876, p. 4957, 2e col.]
    Adj. Qui a le caractère de la mosaïque.
    Le tableau mosaïque le plus important est placé dans le tympan au-dessus de la porte principale [J. LABARTE, Hist. des arts industr. au moyen âge, 2e éd. t. I, p. 28]

mosaïque

MOSAÏQUE. adj. des deux genres. Qui vient de Moïse. La loi mosaïque.

mosaïque

MOSAÏQUE. n. f. Ouvrage composé de petites pierres dures ou de petits morceaux d'émail de différentes couleurs, rapportés, liés par un mastic et assemblés de manière à former des figures, des ornements, etc. Faire de la mosaïque. Les mosaïques les plus précieuses sont en pierres naturellement colorées. Pavé de mosaïque. Table de mosaïque. Tableau en mosaïque. Les plus beaux tableaux de Raphaël ont été exécutés en mosaïque pour orner l'église de Saint-Pierre de Rome.

Il se dit aussi de l'Art dont ces ouvrages sont le produit. Il y a deux espèces de mosaïque, celle de Rome et celle de Florence. Il a été à Rome pour apprendre la mosaïque.

MOSAÏQUE se dit encore, figurément, d'un Ouvrage de l'esprit composé de morceaux rapportés. Ce livre est une véritable mosaïque.

mosaique

Mosaique, ou Musaique, Museum, Musiuum, Vermiculatum, Segmentatum, c'est ouvrage de marqueterie.

mosaïque


MOSAïQUE, s. f. [Moza-ike.] Ouvrage de raport, où par le moyen de petites pierres, ou de petits morceaux de verres, diféremment colorés, on représente des figûres, on copie même des tableaux. On dit: une mosaïque; un ouvrage, une peintûre de mosaïque, ou en mosaïque. = On apèle encore mosaïque des ouvrages faits par petits compartimens. "Ouvrage à la mosaïque (le Dictionaire de Bayle) qui, dans son bisârre assortiment de citations et de réflexions curieuses et comiques, fournit de quoi former le plus monstrueux assemblage d'obscénité, d'hérésies et d'athéisme. Abus de la Critique.

Traductions

mosaïque

mosaicמוזאיקה (נ) [פספס], פסיפס (ז), פְּסֵיפָסmozaïek, allegaartje, inlegwerkmosaicoMosaikμωσαϊκό, μωσαϊκόςmosaicoفُسَيْفِسَاءٌmozaikamosaikmosaiikkimozaikモザイク모자이크mosaikkmozaikamosaicoмозаикаmosaikลวดลายที่ทำด้วยกระจกสีmozaikđồ khảm镶嵌图案Мозайка馬賽克 (mɔzaik)
nom féminin
assemblage de petits éléments qui forme un dessin

mosaïque

[mɔzaik] nf (ART)mosaic (fig)patchwork