moulé

moulé, e

adj.
1. Qui porte un vêtement moulant : Une femme moulée dans sa robe.
2. Se dit de lettres tracées à la main comme des caractères d'imprimerie.

moule

MOULE. n. f. Mollusque bivalve, comestible, dont la coquille est de forme oblongue. L'élevage des moules. Un parc à moules. Moules marinière, Moules préparées à une sauce dite marinière.

moule

MOULE. n. m. Modèle dans lequel on introduit une matière en fusion, liquéfiée, molle ou détrempée, pour lui donner une forme déterminée. Faire le moule d'une statue qu'on doit couler en bronze. Cet objet est fait au moule. Casser le moule. Moule d'une seule pièce. Moule de plusieurs pièces. Un moule à fondre des caractères d'imprimerie. Un moule à faire des balles de plomb, ou simplement Un moule à balles. Moule à gaufres.

Fig., Le moule en est perdu, se dit familièrement en parlant de Personnes rares et uniques en leur genre.

Fig. et fam., Elle a la jambe faite au moule, Elle a une très jolie jambe.

Fig. et fam., Ces deux personnes ont été jetées, faites dans le même moule, Elles ont des rapports surprenants de figure, de taille, de caractère, d'humeur, etc.

Moule de bouton, Petit morceau de bois ou d'os, plat, rond, qu'on recouvre d'étoffe pour en faire un bouton de vêtement.

MOULE se dit aussi d'une Ancienne mesure de bois à brûler, qui n'est plus en usage, mais dont on a conservé le nom pour désigner du Bois choisi et de la meilleure qualité. Bois de moule.

moule

Moule de bois, Moles ligni.

Moule, Forma. Plin.

Le moule de quoy on fait des images de terre enlevées, Proplastice.

moule


MOULE, subst. masc. et fém. Il est masc. quand il signifie une matière creusée de manière à doner une forme précise à la cire, au plomb, au bronze, etc. Il est fém. quand il se dit d'une espèce de coquillage de forme oblongue. Le Traducteur du Voyage à la Mer du Sud, dit, de bons moules, des moules excellens. Il faut dire, de bones, d'excellentes moules.
   MOULE, dans le premier sens, s'emploie au figuré, mais non pas dans le haut style. "Si votre raisonement est bon, le mien l'est aussi; car il est jeté dans le même moule. Anon. Il règne dans nos moeurs une ennuyeuse uniformité, et tous les esprits semblent avoir été jetés dans un même moule. J. J. Rouss. "La raison humaine prend plus facilement le moule de nos opinions, que celui de la vérité. Id.
   On dit, proverbialement, des chôses qui demandent du tems, qu'elles ne se jètent pas au moule; (l'Acad. dit, en moule) et de celles qui sont râres et précieûses, que le moule en est rompu. "Il n'y a plus d'esprits ni de coeurs sur ce moule. Sév. = Se former sur le moule de quelqu'un; l'imiter. — Dans le style relevé, on dit, sur le modèle. = Conserver le moule du pourpoint, se conserver, se ménager dans les périls. Celui-ci est populaire.