muable

(Mot repris de muables)

MUABLE

(mu-a-bl') adj.
Sujet au changement.
Tant que le jugement peut vaciller et que la volonté est muable, la réflexion leur est nécessaire [BOSSUET, États d'orais. V, 5]
Remarquer dans l'univers un esprit d'uniformité et d'égalité, qui se soutient de soi-même au milieu des agitations et des variétés infinies de la nature muable [ID., Sermons, Justice, 1]
[Les Français] peuple charmant, volage, muable, variable, mais toujours payant [P. L. COUR., Lettre VI]

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Set cenz chamels et mil autours muables [, Ch. de Rol. XII]
  • XIVe s.
    Et il cuident bien que felicité fust chose permanente et non pas muable ou variable de legier.... [ORESME, Éth. 23]
  • XVIe s.
    La plus muable et desloyale nation qui soit au monde [AMYOT, Cat. d'Ut. 80]
    Une ingrate, muable aussi tost que le vent [DESPORTES, Angélique, I]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. mutable, mudable ; espagn. mudable ; portug. mudavel ; ital. mutabile ; du lat. mutabilis, qui vient de mutare, changer (voy. MUER).

muable

MUABLE. adj.des deux genres Inconstant, sujet au changement. Le vent est bien muable aujourd'hui. La volonté est muable. Il n'y a rien de certain en ce monde, tout est muable. Il est peu usité.

muable

Muable, Muance, voyez Muer.

muable

Muable, Mutabilis, Instabilis, Desultorius.

Homme muable, Mobilis homo, Leuis, Inconstans.

muable


MUABLE, adj. Inconstant, sujet au changement. "Tout est muable dans ce monde. La volonté de l'Homme est muable. = Il est bien moins usité que son oposé immuable. "Dieu seul est immuable.