muance

(Mot repris de muances)
Recherches associées à muances: nuance, nuances

MUANCE

(mu-an-s') s. f.
Action de muer. Usité seulement quelquefois en cette locution : La voix des enfants est en muance, c'est-à-dire elle mue, elle commence à prendre un ton plus grave.
Terme de musique. Le changement d'une note en une autre, pour aller au delà des six anciennes notes de musique, soit en montant, soit en descendant. Système des muances, se disait, dans l'ancienne musique, de la manière d'appliquer aux notes du clavier les noms ou les différentes syllabes en usage depuis Guido, de manière à faire toujours tomber les syllabes mi, fa, sur les deux degrés formant un demi-ton. Table des muances, table dans laquelle étaient rangés tous les changements de nom que subissaient les notes suivant les muances de B mol en B naturel, etc. Cette table s'appelait aussi main harmonique. Fig. Muance s'est dit pour nuance, en peinture.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Car honors ne font pas muance, Mès il font signe et demontrance Quex meurs [quelles mœurs] en eus avant avoient [, la Rose, 6303]
  • XVIe s.
    À muance de seigneur, changement de loix [CARLOIX, VI, 6]
    Es muances de la gamme, telle note qui est la plus basse en une octave, est la plus haute en regard d'une autre [AMYOT, Comment refr. la colère, 3]
    Cette pie exprimoit parfaictement les reprinses, les poses et les muances des trompettes [MONT., II, 175]
    Toutes choses sont en fluxion, muance et variation perpetuelle [ID., II, 376]

ÉTYMOLOGIE

  • Muer, changer. Dans l'ancienne langue, muance avait un emploi général, non technique.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • MUANCE. Ajoutez : - REM. Muance s'est dit pour nuance :
    Le soleil avait pris son char le plus éclatant et ses habits les plus magnifiques ; Il semblait qu'il se fût paré Pour plaire aux filles de Nérée ; Dans un nuage bigarré Il se coucha cette soirée ; L'air était peint de cent couleurs ; Jamais parterre plein de fleurs N'eut tant de sortes de muances [LA FONT., les Amours de Psyché, fin de la 2e partie]
    (Les éditions ordinaires portent nuances ; mais l'édition originale donne bien muances.)

muance

MUANCE. s. f. T. de Musiq. Le changement d'une note en une autre, pour aller au delà des six anciennes notes de musique, soit en montant, soit en descendant. Depuis l'adoption de la note si, qui complète la gamme, on ne se sert plus de muances.

muance

Muance.