muard

MUARD

(mu-ar) s. m.
S'est dit autrefois de celui dont la voix mue.
Un muard, dont le nom n'est pas porté ici, parce qu'il ne fera la haute-contre que tant que sa voix n'aura pas changé [, Comptes de la maison de Marie de Médicis, chap. musique, an. 1615 et suiv.]