municipe

(Mot repris de municipes)

MUNICIPE1

(mu-ni-si-p') s. m.
Ville du Latium et de l'Italie qui vivait d'après ses propres lois et coutumes, et qui participait au droit de bourgeoisie romaine.
Le municipe différait de la colonie, en ce que la colonie avait les lois de la mère patrie. Il y avait aussi des municipes hors de l'Italie. Dans les municipes d'Italie, le droit de rendre la justice aux citoyens, au moins en matière civile et en première instance, appartenait à certains magistrats municipaux, duumviri, quatuorviri, etc. [GUIZOT, Hist. de la civilis. 2e leçon]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. municipium ; anc. lat. moinicipium ; de munia, équivalent de munera, fonctions, et capere, prendre, tenir.

MUNICIPE2

(mu-ni-si-p') s. m.
Habitant d'un municipe.
Les municipes étaient premièrement citoyens romains ; conséquemment ils jouissaient de beaucoup de droits et de priviléges qui n'appartenaient qu'aux seuls citoyens romains ; cependant.... [BOUCHAUD, Instit. Mém. scienc. mor. et pol. t. III, p. 141]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. municeps (voy. MUNICIPE 1).

municipe

MUNICIPE. n. m. T. d'Antiquité. Titre que portaient les villes du Latium et de l'Italie, dont les habitants participaient au droit de bourgeoisie romaine, sans qu'elles cessassent de former des cités à part.