musif, ive

MUSIF, IVE

(mu-zif, zi-v') adj.
Or musif, combinaison de soufre et d'étain [bisulfure d'étain], dont on se sert pour frotter les coussins d'une machine électrique. On dit aussi mussif.
Pelletier s'est servi de la propriété oxydante des acides sulfurique et nitrique sur l'étain pour favoriser l'union de cet oxyde avec le soufre, et préparer ce composé brillant et auriforme connu depuis longtemps sous le nom d'or mussif [FOURCROY, Connaiss. chim. t. VI, p. 33, dans POUGENS]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Li estage del palais tuit [tous] Devers la rue sont torné, Et sont d'or musique aorné [, Partonop. V. 847]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. MOSAÏQUE.