mutilation

(Mot repris de mutilations)

mutilation

n.f.
1. Perte partielle ou complète d'un membre : Les mutilations d'un blessé.
2. Dégradation d'une œuvre d'art : La mutilation d'un monument.La mutilation d'un roman amputation

mutilation

(mytilasjɔ̃)
nom féminin
1. perte d'un membre ou d'une partie d'un membre les mutilations des blessés de guerre
2. détérioration d'une œuvre la mutilation d'une statue

MUTILATION

(mu-ti-la-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
Action de mutiler.
Toute mutilation énerve le corps et le défigure [VOLT., Lett. d'Argental, 3 nov. 1766]
Terme de chirurgie. Retranchement d'un membre.
Par extension, destruction partielle de statues, de monuments, de tableaux. Réparer les mutilations d'une statue, d'un arc de triomphe, d'un tableau.
Fig. Suppression de passages dans une œuvre littéraire.
Votre Majesté n'a pas d'idée de la détestable inquisition qu'on exerce sur tous les ouvrages, et des mutilations intolérables qu'on fait essuyer à tous ceux qu'on croit capables de dire quelques vérités [D'ALEMB., Lett. au roi de Pr. 9 avr. 1773]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Agait et de fait appensé, desquelles coses plusieurs occisions, mutilations et plusieurs autres injures souventes fois avenoient.... [, Ordonn. des rois, t. I, p. 57]
  • XVIe s.
    La peine du vaincu estoit la mort, ou mutilation de membres [LOYSEL, 819]
    Le tronçonnement et la mutilation des hermes de Mercure [AMYOT, Nic. 23]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç mutilacio ; espagn. mutilacion ; ital. mutilazione ; du lat. mutilationem, de mutilare, mutiler.

mutilation

MUTILATION. n. f. Retranchement d'un membre ou de quelque autre partie extérieure du corps.

Il se dit aussi en parlant des Statues, des tableaux, des édifices, et même des productions littéraires. Réparer les mutilations d'une statue, d'un tableau, d'un arc de triomphe, d'un manuscrit, d'un texte. Celui qui a publié cet ouvrage lui a fait subir de graves mutilations.

mutilation

Mutilation, Detruncatio.

mutilation


MUTILATION, s. f. MUTILER, v. act. [Mutila-cion, mutilé.] Retranchement, retrancher, en parlant de quelque membre du corps humain, ou de quelque partie d'une statûe. "Mutilation d'une jambe: mutiler un brâs. "Qui l'a ainsi mutilé? "Que de belles statûes les barbâres ont indignement mutilées!

Synonymes et Contraires

mutilation

nom féminin mutilation
Altération dans un texte.
Traductions

mutilation

קטימה (נ)

mutilation

mutilation

mutilation

mutilación

mutilation

[mytilasjɔ̃] nfmutilation