mutin

(Mot repris de mutins)

1. mutin, e

adj. [ de l'anc. fr. meute, émeute ]
Litt. Espiègle ; malicieux : Un sourire mutin.

2. mutin

n.m. [ de 1. mutin ]
Personne qui est en révolte ouverte contre une autorité établie ; émeutier, factieux : Les mutins ont échoué insurgé, rebelle

mutin

(mytɛ̃)

mutine

(mytin)
adjectif
qui aime taquiner, plaisanter un enfant à l'esprit mutin avoir un petit air mutin

mutin

masculin

mutine

féminin
nom
qui se révolte, qui refuse de se soumettre à l'autorité Les mutins tentent de renverser le pouvoir.

mutin

MUTIN, INE. adj. Qui est espiègle, qui aime à badiner, à se moquer. Enfant mutin. Substantivement, Faire le mutin. Par extension, Air mutin, gaieté mutine.

Il signifie aussi Qui est séditieux, révolté. Substantivement, Les mutins durent se soumettre.

mutin

Mutin, Seditiosus, Tumultuosus, Flabellum seditionis, Turbulentus. Vide Budaei Annot. priores in mutinari.

mutin


MUTIN, INE, adj. et subst. SE MUTINER, v. réc. MUTINERIE, s. f. [Mu-tein, tine, tiné, tinerî-e; 3e e muet au 2d et au 4e, é fer. au 3e.] En parlant des enfans, ils expriment un entêtement, une obstination opiniâtre. "Cet enfant est mutin, il se mutine aisément. "Il se rend insuportable par sa mutinerie. = En parlant des peuples, ils dénotent un penchant à la révolte, ou la révolte même. "Ce peuple est mutin. "Il se mutine d'abord. "La mutinerie des troupes, du peuple.
   MUTINÉ, ÉE, adj. des troupes mutinées: un peuple mutiné. Fig. il se dit, en Poésie, des vents et des flots.
   * Corneille, dans Héraclius, apèle l'Amour, ce dangereux mutin. C'est le style de Scudéri et de la Calprenède.

Synonymes et Contraires

mutin

adjectif mutin
Qui montre de l'espièglerie.

mutin

nom masculin mutin
Personne révoltée contre l'autorité.
Traductions

mutin

muiter

mutin

[mytɛ̃, in]
adj [enfant, air, ton] → mischievous, impish
nm/f (MILITAIRE, NAVIGATION)mutineer