mysticité

(Mot repris de mysticités)

MYSTICITÉ

(mi-sti-si-té) s. f.
Qualité de ce qui est mystique.
Il [Poiret] fit connaissance étroite à Hambourg avec la fameuse Antoinette Bourignon, qui l'entraîna dans ses sentiments de mysticité [DIDER., Opin. des anc. phil. (théosophes).]
Des cœurs [des Allemands] brûlant d'une haine patriotique [en 1812, contre les Français], exaltée jusqu'au fanatisme par la mysticité [SÉGUR, Hist. de Nap. XII, 7]
On dit de certains dévots raffinés et spirituels, qu'ils sont dans la haute mysticité.

ÉTYMOLOGIE

  • Mystique.

mysticité

MYSTICITÉ. n. f. Caractère de ce qui est mystique. Cet ouvrage respire une douce, une tendre mysticité.

mysticité


MYSTICITÉ, s. f. MYSTIQUE, adj. MYSTIQUEMENT, adv. [Mis-ticité, tike, keman, 3e e muet aux 2 dern. 4eé fer. au 1er.] Mysticité, recherche profonde dans la spiritualité. "La vraie mysticité conduit à la perfection; la fausse mysticité conduit à l'erreur et à l'illusion. = Mystique, figuré, allégorique, en parlant des chôses de la Religion. "Le sens mystique de l'Écriture Sainte. "L'Église est le corps mystique de J. C. = Mystique, apliqué aux persones; qui rafine sur la spiritualité. "Auteur, Livre mystique. = S. m. "C'est un grand mystique. "Les vrais mystiques; les faux mystiques. = Mystiquement, selon les sens mystiques. "Ce texte doit s'entendre, s'expliquer mystiquement.

Traductions

mysticité

misticità