mystification

mystification

n.f.
1. Action de mystifier, de tromper qqn : Ils préparent une mystification imposture
2. Ce qui constitue une duperie ; attrape-nigaud : La parité en politique est une mystification supercherie

mystification

(mistifikasjɔ̃)
nom féminin
1. action de tromper qqn par la farce organiser une mystification
2. duperie morale et collective Cette fête soi-disant à but humanitaire est une vaste mystification.

MYSTIFICATION

(mi-sti-fi-ka-sion ; en vers, de six syllabes) s. f.
Action de mystifier.
Ces mauvais railleurs.... ont mis une espèce de gloire à publier leurs faciles triomphes sur l'imbécillité native du pauvre auteur [Poinsinet] ; et ne tombaient-ils pas eux-mêmes, en se targuant de pareils faits, en les narrant avec orgueil, dans une sorte de mystification assez plaisante, puisqu'ils ont cru que ces mensonges devaient leur faire beaucoup d'honneur et constater leur renommée ? [MERCIER, Tabl. de Paris, CLXIV]
Ce jeu, je crois, s'appelle.... Attendez donc.... eh ! oui, mystification [COLLIN D'HARLEVILLE, Malice pour malice, I, 13]

ÉTYMOLOGIE

  • Mystifier.

mystification

MYSTIFICATION. n. f. Action de mystifier.

mystification


*MYSTIFICATION, s. f. MYSTIFIER, v. act. Mots inventés et mis à la mode, à l'ocasion des tours joués à Poinsinet. "On doit entendre par mystifications, les pièges dans lesquels on fait tomber un homme ignorant, vain, peureux et crédule Fréron. = On a doné depuis plus d'étendue à cette locution bizârre. "Quoi, Signor Marchese, parce que je vous ai mystifié sur ce qu'en Italien vous parliez françois, voulez-vous donc ne nous plus parler qu'allemand? Tart. Epist. = Ces mots n'ont garde d'être dans le Dict. de l'Acad.

Synonymes et Contraires

mystification

nom féminin mystification
1.  Action de mystifier quelqu'un.
2.  Ce qui constitue une duperie.
Traductions

mystification

mystification, hoax

mystification

השליה (נ), מיסטיפיקציה (נ)

mystification

mistificazione

mystification

Hoax

mystification

사기

mystification

Hoax

mystification

[mistifikasjɔ̃] nf
(= tromperie, mensonge) → hoax
(= mythe) → mystification