négligemment

négligemment

[ negliʒamɑ̃] adv.
Avec négligence : Il posa négligemment sa veste sur le canapé soigneusement

négligemment

(negliʒamɑ̃)
adverbe
soigneusement avec insouciance, inattention Elle laisse traîner ses affaires négligemment.

NÉGLIGEMMENT

(né-gli-ja-man) adv.
Avec négligence.
On dit qu'il [M. de Pompone] faisait un peu négligemment sa charge, que les courriers attendaient [SÉV., 387]
Pendant que l'empereur Constance, occupé des affaires de l'arianisme, faisait négligemment celles de l'empire, les Perses remportèrent de grands avantages [BOSSUET, Hist. I, 11]
Ses cheveux noués par derrière négligemment [FÉN., Tél. I]
Une expérience que je proposerais à un homme de soixante-cinq ou soixante-six ans.... ce serait d'emporter avec lui dans la retraite Tacite, Suétone, Sénèque, de jeter négligemment sur le papier les choses qui l'intéresseraient.... [DIDER., Claude et Néron, I, à M. Naigeon.]
D'un ton de négligence qui marque peu d'intérêt.
Je lui répondrai négligemment que je crois que c'est pour supplier Sa Majesté de considérer les dépenses infinies que M. de Grignan.... [SÉV., 26 nov. 1684]
Puis elle ajouta négligemment : et vous, ne viendrez-vous pas aussi ? [J. J. ROUSS., Confess. IX]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Ce que on done doit l'on tenir don par autretel corage come il est doné ; et por ce ne doit om pas doner negligemment [BRUN. LATINI, Trésor, p. 410]
  • XIVe s.
    Come yleucques il [le général romain] alast espanduement et negligentement [BERCHEURE, f° 107, verso.]
  • XVIe s.
    Tout est fait negligemment là où l'un à l'autre s'attend [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Négligent, et le suffixe ment. Negligentement a été refait quand le féminin des adjectifs en ent devint ente.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    NÉGLIGEMENT. Ajoutez : - HIST. XVIe s.
    Les subsides outrés, les negligements du commerce, du trafic, le grand nombre de charges... [SULLY, Mémoires, cité dans PONTET DE FOUVENT, les Malversations des compagnies de chemins de fer, p. 16]

négligemment

NÉGLIGEMMENT. adv. D'une manière négligente. Travailler négligemment. Il s'est occupé bien négligemment de cette affaire.

negligemment

Negligemment, Negligenter, Indiligenter, Oscitanter, Otiose, Segniter, Somniculose.

Negligemment et sans prendre garde à ce qu'on fait, Incuriose.

Jardin negligemment accoustré, Indiligens hortus.

négligemment


NÉGLIGEMMENT, adv. NÉGLIGENCE, s. f. NÉGLIGENT, ENTE, adj. NÉGLIGER, v. act. [Néglijaman, jance, jan, jante, jé; 1reé fer. 3e br. au 1er, lon. aux trois suiv. é fer. au dern.] Négliger, c'est n'avoir pas soin de... Négligence, faûte de soin et d'aplication. Négligemment, avec négligence. Négligent, qui n'a pas le soin qu'il devrait avoir. "Négliger son salut, ses afaires, sa santé. "Il a négligé de me faire avertir. "Il y a en cela de la négligence de votre part; et une négligence punissable. "Agir, s'habiller négligemment. "Faut-il être si négligent, si négligente?
   Rem. 1°. Négliger l'ocasion, c'est la laisser échaper sans en profiter. = Négliger quelqu'un, c'est n'avoir pas soin de lui rendre fréquemment les devoirs de la vie civile. = Se négliger a deux sens; n'avoir pas soin de se tenir propre; et avoir moins de soin de son devoir, de son travail, etc. qu'à son ordinaire. "Cet Auteur, ce Journaliste, ce Peintre, cet Ouvrier se néglige.
   = 2°. Style négligé, qui n'est pas châtié. On dit aussi négligences de style. On les distingue des faûtes contre la pûreté et la netteté du langage. Celles-ci sont des solécismes ou des barbarismes. Les aûtres sont plutôt contre les agrémens que contre les règles. Elles consistent entre aûtres, à répéter sans nécessité une même phrâse dans la même page; à répéter dans la même phrâse les mêmes conjonctions et les mêmes adverbes. "Ne traitez point avec moi, avec ces soumissions et avec ces prières. "Quelles mesûres prendrez-vous aûtres que celles que celui que je défends à prises? "J'ai été ravi de la délicatesse des pensées de l'Auteur du discours que j'ai entendu, etc. etc. Ces trois avec de la 1re phrâse, les trois que de la 2de, et les quatre génitifs de la, des, de, du, de la troisième sont des négligences. = C'en est une aussi et bien désagréable, de répéter trop souvent le même mot sans user de synonimes. = Tout ce qui est contre l'harmonie et la mélodie du discours dans le cours et dans la chûte des phrâses, est encôre une négligence de style. = Enfin, c'en est une très-grande, de se servir, dans le genre noble et élevé, d'expressions bâsses et familières ou proverbiales. = En général, tout ce qui choque l'oreille, sans choquer les règles de la gramaire, peut être apelé négligence de style.
   3°. Négligé s'emploie substantivement, en parlant de l'état où est une femme, quand elle n'est point parée. "Elle étoit dans son négligé. "Elle afectoit un négligé plus recherché que la parûre la plus étudiée. = M. Moreau l'emploie au figuré. "L'apareil de la dignité, l'éclat de la publicité, avertissent l'âme de se roidir, et l'aident à se posséder: le négligé de la familiarité, l'ombre de la domesticité, l'invitent à se détendre, et l'acoutument à s'oublier.
   * 4°. Le Dict. de Trév. met, à la négligence, pour négligemment. "Les femmes sont vêtues à la négligence, quand elles sont à l'Église: elles se parent pour aller au bal. — Cette locution est un barbarisme.

Synonymes et Contraires

négligemment

adverbe négligemment
Avec une nonchalance feinte.
Traductions

négligemment

калпаво

négligemment

[negliʒamɑ̃] advcarelessly