négligence

(Mot repris de négligences)

négligence

n.f.
1. Manque de soin, d'application ; fait de négliger qqch : Faire preuve de négligence dans son travail laisser-aller, nonchalance ; attention, minutie
2. Faute résultant d'un manque d'attention : Cette erreur est due à une négligence de mon secrétaire étourderie

négligence

(negliʒɑ̃s)
nom féminin
1. applicationvigilance manque de soin, de vigilance Il fait preuve de négligence dans sa tenuedans son travail. oublier qqch par négligence
2. faute commise par manque de soin La panne est due à une négligence.

NÉGLIGENCE

(né-gli-jan-s') s. f.
Défaut de soin, d'exactitude, d'application.
Il est vrai, madame, que vous ne me sauriez perdre, quelque négligence que vous ayez pour moi [VOIT., Lett. 17]
Je m'accuse déjà de trop de négligence, Courons à la vengeance [CORN., Cid, II, 9]
Le feuilletant avec négligence et sans penser à rien [PASC., Prov. VIII]
Je vous conjure, ma chère fille, d'avoir soin de votre santé.... ne vous abandonnez pas à ces cruelles négligences dont il me semble qu'on ne puisse jamais revenir [SÉV., 6 fév. 1671]
De la négligence à l'égard des plus petites choses, l'on va promptement à la négligence dans les grandes [BOURDAL., 5e dim. après la Pentecôte, Dominic. t. II, p. 453]
M. Leibnitz laissait aller le détail de sa maison comme il plaisait à ses domestiques, et il dépensait beaucoup en négligence [FONTEN., Leibnitz]
Songez qu'en de telles circonstances ne pas écrire à son ami sur-le-champ, c'est le trahir ; négligence est crime [VOLT., Lett. Thiriot, 18 janv. 1739]
Négligence de, avec l'infinitif.
La négligence de purger ces fautes [vénielles] pouvant aller à un excès qui.... [BOSSUET, Méditat. Cène, 1re part. X]
Négligence à, avec l'infinitif.
Votre négligence à répondre [VOLT., Thiriot, 18 janv. 1739]
En un sens restreint, il se dit du peu de soin apporté au vêtement, à l'extérieur.
La négligence, à mon gré si requise, Pour cette fois fut sa dame d'atour [LA FONT., Orais.]
Je vous remercie de vous habiller ; cette négligence, que nous vous avons tant reprochée, était d'une honnête femme ; votre mari peut vous en remercier, mais elle était bien ennuyeuse pour les spectateurs [SÉV., 60]
Hé ! ma fille.... coiffez-vous demain pour l'amour de moi ; l'excès de la négligence étouffe la beauté [ID., 4 mars 1672]
Je suis toute réjouie.... que vous conserviez sous votre négligence une beauté si merveilleuse [ID., 23 mars 1672]
.... Je ne sais si cette négligence [dans le vêtement], Les ombres, les flambeaux, les cris et le silence, Et le farouche aspect de ses fiers ravisseurs Relevaient de ses yeux les timides douceurs [RAC., Brit. II, 2]
Une trop grande négligence, comme une excessive parure dans les vieillards, multiplient leurs rides et font mieux voir leur caducité [LA BRUY., XI]
Vice du style négligé. Une petite négligence de style. Relever la moindre négligence dans un ouvrage.
Le père Bouhours est derrière eux [les grands écrivains], marquant sur des tablettes toutes les fautes de langage et les négligences qui leur échappent [VOLT., Temple du Goût.]
Il se dit souvent des défauts de soin qui sont plutôt faits pour plaire que pour déplaire.
J'appelle négligence raisonnée celle qu'on se permettrait avec mûre réflexion et pour donner une sorte de grâce au discours [D'OLIVET, Rem. Racine, § 45]
.... La négligence aimable Et des Courtin et des Chaulieu [DESMAHIS, Poésies, p. 32, dans POUGENS]
Il lui échappe même [à Massillon] quelquefois, soit dans les expressions, soit dans les tours, soit dans la mélodie si touchante de son style, des négligences qu'on peut appeler heureuses, parce qu'elles achèvent de faire disparaître non-seulement l'empreinte, mais jusqu'au soupçon du travail [D'ALEMB., Éloges, Massillon.]
Action de négliger quelqu'un.
Il ne faut point mentir, ma juste impatience Vous accusait déjà de quelque négligence [RAC., Bérén. I, 4]
Mais le dédain, la tiède négligence, Et d'un cœur froid le calme injurieux [DELILLE, Convers. ch. III]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Proz [preux] est e sages e corteis ; Par negligence e par envie En aviom ier dit folie ; Ne saviom qui il esteit [BENOIT, II, 10602]
  • XIIIe s.
    Ta neteé [propreté] doit estre tele que ele ne soit haïe par trop d'aornement, mais tant que tu ostes la sauvage negligence [BRUN. LATINI, Trésor, p. 372]
    Le [la] negligence d'aucun ou le [la] malvese garde n'escuse pas contre autrui damache [BEAUMANOIR, XXX, 57]
  • XIVe s.
    La justice du dit lieu avoit esté en negligence et en deffaut de punir le dit murtre [, Bibl. des chartes, 4e série, t. II, p. 59]
    En negligence son temps use Cieus [celui] qui son sens ne fait apiert [manifeste] [J. DE CONDET, p. 101]
    La tierce maniere de chauveté advient par negligence de garde des cheveux et du cuir [LANFRANC, f° 41]
    Negligence c'est quand l'en aime et craint si peu Dieu que l'en ne fait nul bien pour lui [, Ménagier, I, 3]
  • XVe s.
    Car au povre tout perdre fault [en justice], Pour faire un très povre default, Ou une povre negligence Qui est faitte par indigence [E. DESCH., Miroir de mariage, p. 85]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. negligencia, negligensa ; esp. negligencia ; ital. negligenzia, negligenza ; du lat. negligentia, de negligens, négligent.

négligence

NÉGLIGENCE. n. f. Défaut de soin, d'exactitude, d'application. Extrême négligence. Négligence coupable. Il y a eu négligence de votre part. Ce texte a été corrigé avec beaucoup de négligence. Il aura peine à se faire pardonner ses négligences.

Il se dit particulièrement du Peu de soin qu'une personne apporte à son vêtement, à son extérieur. Ce savant affecte dans sa mise une excessive négligence.

Négligence de style, ou simplement Négligence, se dit des Fautes légères que fait un auteur, lorsqu'il n'apporte pas assez de soin à corriger son style. Il y a dans cet ouvrage des négligences qu'il sera facile de corriger.

NÉGLIGENCES, au pluriel, se dit en bien dans plusieurs acceptions. Il y a quelquefois des négligences qui ont de la grâce. D'Alembert parle des négligences heureuses de Massillon.

negligence

Negligence, Negligentia, Incuria, Indigentia, Inertia, Segnities, vel Segnitia, Oscitantia, Otiositas, Neglectus huius neglectus.

Eviter le blasme de negligence, Offensionem negligentiae vitare atque effugere.

Poursuyvir la negligence qu'a eu nostre procureur par action infamatoire, Reuocare negligentiam alicuius in crimen mandati.

Desquels il aime mieux suyvir la negligence, que, etc. Quorum aemulari exoptat negligentiam potius, quam istorum obscuram diligentiam.

Synonymes et Contraires
Traductions

négligence

malatento, malzorgo, neglektemo

négligence

zanedbávání

négligence

forsømmelse

négligence

negligencia

négligence

laiminlyönti

négligence

zanemarivanje

négligence

怠慢

négligence

방치

négligence

forsømmelse

négligence

zaniedbanie

négligence

försummelse

négligence

การละเลย

négligence

ihmal

négligence

sự sao lãng

négligence

忽视

négligence

небрежност

négligence

疏忽

négligence

[negliʒɑ̃s] nf
(= attitude) → carelessness no pl
(= faute) → negligence