négociateur, trice

NÉGOCIATEUR, TRICE

(né-go-si-a-teur, tri-s') s. m. et f.
Personne qui négocie quelque affaire. Cette dame est la négociatrice du mariage. Il se porta négociateur entre la majorité et la minorité de la chambre.
C'est à ce Démétrius [philosophe stoïcien] que Caligula, qui désirait se l'attacher, fit offrir deux cents talents ; c'est ce personnage qui répondit au négociateur.... [DIDER., Claude et Nér. I, 12]
S. m. Celui qui négocie quelque affaire considérable auprès d'un prince, d'un État.
Le roi ne peut douter du succès d'une affaire dont M. de Chaulnes sera le négociateur [SÉV., 574]
Il ajouta que, plus le choix du négociateur serait marquant, plus il annoncerait d'inquiétude [SÉGUR, Hist. de Nap. VIII, 9]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Guillaume Corault varlet et negociateur de Marguerite de Montagu [DU CANGE, negotium.]
    Il aiment plus liberalment que font ceulx qui aiment gaaing et qui sont negociateurs [negociants] [ORESME, Eth. 239]
  • XVIe s.
    Ce fut [Côme de Médicis] un personnage de famille très riche, et avec cela prudent, grand negociateur et trafiqueur, lequel augmenta son bien [LANOUE, 476]
    M. le prince de Condé ayant sçeu par ses negociateurs d'Allemagne que les reitres.... [ID., 625]
    En donnant la plus part de mon labeur aux gens de guerre, il faut quelque chose pour les negociateurs [D'AUB., Hist. II, 270]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. negotiatorem, de negotiari, négocier.