nénufar ou, d'après l'usage des botanistes, nénuphar

Recherches associées à nénufar ou, d'après l'usage des botanistes, nénuphar: nénuphars

NÉNUFAR ou, d'après l'usage des botanistes, NÉNUPHAR

(né-nu-far) s. m.
Genre de plantes aquatiques servant de type à la famille des nymphéacées, où l'on distingue : le nénuphar blanc (nymphaea alba, L.), dit aussi lis d'eau, le nénuphar jaune (nymphaea lutea, L. ou nuphar luteum, Smith).
Le printemps déploie les feuilles du nénuphar sur les ondes [CHATEAUBR., Génie, I, V, 4]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Le blanc neufart à la longue racine [RONS., 740]
    Huile de nenuphar [PARÉ, v, 29]

ÉTYMOLOGIE

  • Scheler suppose que c'est un dérivé irrégulier de nymphaea, nom latin et grec du nénufar ; mais il faut y voir le persan noûfer, niloûfer, nénuphar.