natté

natte

NATTE. n. f. Sorte de tissu de paille, de jonc, de roseau, etc., fait ordinairement de trois brins ou cordons entrelacés, et servant à couvrir les planchers, à revêtir les murs des chambres, etc. Clouer des nattes sur un plancher. Rouleau de natte. S'étendre sur des nattes.

NATTE se dit aussi de Toute sorte de tresse de fil, de soie, etc., lorsqu'elles sont faites au moins de trois brins ou cordons. Une natte d'or et d'argent.

Par analogie, Natte de cheveux, Cheveux tressés en natte.

natte

Natte, a Matta mattae, m verso in n.

Une sorte de couverture faicte de joncs ou de genest, ou de chanvre, ou autres herbes de marez: comme pourroyent estre des nattes, Teges, Storea.

natte


NATTE, ou NATE, s. fém. NATER, v. act. NATIER, s. m. [2e e muet au 1er, é fermé au 2d et au 3e.] Nate est un tissu de pâille ou de jonc, servant, ou à revétir les murâilles, ou à couvrir les planchers. — On dit, par imitation, nate d'or, d' argent; et des cheveux tressés en nate, qui imitent le tissu de la nate. = Nater, couvrir de nate les murâilles ou le plancher. = Natier, celui qui fait et qui vend de la nate.