nerférer

NERFÉRER (SE)

(nêr-fé-ré) v. réfl.
Un cheval se nerfère lorsqu'en courant il se coupe les jambes de devant avec les pieds de derrière.

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. NERF-FÉRURE. Ce verbe est très mal fait ; il devrait être nerférir ; mais l'ignorance actuelle de la conjugaison de férir l'a défiguré ainsi.