nicher

(Mot repris de nichions)

nicher

v.i. [ du lat. nidus, nid ]
Faire son nid nidifier

se nicher

v.pr.
1. Faire son nid.
2. Se cacher ; se blottir : Le chat s'est niché sous le meuble.

nicher

(səniʃe)
verbe pronominal
1. oiseau faire son nid Des merles se sont nichés dans l'arbre.
2. personne se blottir, se réfugier se nicher dans un coin

nicher


Participe passé: niché
Gérondif: nichant

Indicatif présent
je niche
tu niches
il/elle niche
nous nichons
vous nichez
ils/elles nichent
Passé simple
je nichai
tu nichas
il/elle nicha
nous nichâmes
vous nichâtes
ils/elles nichèrent
Imparfait
je nichais
tu nichais
il/elle nichait
nous nichions
vous nichiez
ils/elles nichaient
Futur
je nicherai
tu nicheras
il/elle nichera
nous nicherons
vous nicherez
ils/elles nicheront
Conditionnel présent
je nicherais
tu nicherais
il/elle nicherait
nous nicherions
vous nicheriez
ils/elles nicheraient
Subjonctif imparfait
je nichasse
tu nichasses
il/elle nichât
nous nichassions
vous nichassiez
ils/elles nichassent
Subjonctif présent
je niche
tu niches
il/elle niche
nous nichions
vous nichiez
ils/elles nichent
Impératif
niche (tu)
nichons (nous)
nichez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais niché
tu avais niché
il/elle avait niché
nous avions niché
vous aviez niché
ils/elles avaient niché
Futur antérieur
j'aurai niché
tu auras niché
il/elle aura niché
nous aurons niché
vous aurez niché
ils/elles auront niché
Passé composé
j'ai niché
tu as niché
il/elle a niché
nous avons niché
vous avez niché
ils/elles ont niché
Conditionnel passé
j'aurais niché
tu aurais niché
il/elle aurait niché
nous aurions niché
vous auriez niché
ils/elles auraient niché
Passé antérieur
j'eus niché
tu eus niché
il/elle eut niché
nous eûmes niché
vous eûtes niché
ils/elles eurent niché
Subjonctif passé
j'aie niché
tu aies niché
il/elle ait niché
nous ayons niché
vous ayez niché
ils/elles aient niché
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse niché
tu eusses niché
il/elle eût niché
nous eussions niché
vous eussiez niché
ils/elles eussent niché

NICHER

(ni-ché)
V. n. Faire son nid.
Si le rossignol pouvait parler, il dirait à ces docteurs [qui soutiennent la liberté d'indifférence] : je suis invinciblement déterminé à nicher, je veux nicher, j'en ai le pouvoir et je niche [VOLT., Philos. Princ. d'act. 12]
Il [le vautour] niche dans les forêts épaisses et désertes sur les arbres les plus élevés [BUFF., Ois. t. I, p. 224]
Fig.
En mille endroits nichait l'amour [LA FONT., Tabl.]
Il se dit aussi de certains quadrupèdes.
À la Louisiane et en Canada, où les ours noirs sont très communs, et où ils ne nichent pas dans les cavernes, mais dans de vieux arbres morts sur pied et dont le cœur est pourri [BUFF., Quadrup. t. III, p. 33]
V. a. Familièrement. Placer en quelque endroit, enfermer.
La voici ; dans ma chambre allez me la nicher [Agnès] [MOL., Éc. des femmes, V, 6]
Nicher quelqu'un en prison, ou, absolument, le nicher, le mettre en prison. Fig.
Quand on veut rendre les gens ridicules et méprisables, il faut les nicher dans quelque ouvrage qui aille à la postérité [VOLT., Lett. d'Alembert, 6 janv. 1761]
Fig. Se nicher, v. réfl. Se poster, comme dans un nid, en quelque coin écarté.
Les jésuites de Compiègne qui ne se sont nichés là que depuis un an [GUI PATIN, Nouv. lett. t. II, p. 198, dans POUGENS]
Notre maître Mitis.... Blanchit sa robe et s'enfarine, Et, de la sorte déguisé, Se niche et se blottit dans une huche ouverte [LA FONT., Fabl. III, 18]
Se fait petit, se serre, au bord [du lit] se va nicher [ID., Gascon puni.]
Cet homme s'est niché dans une bonne maison, il a trouvé une bonne retraite, un bon établissement. Il se dit aussi des sentiments, des passions, des idées, etc. qui prennent pied dans l'esprit, dans le cœur.
Le pauvre court après lui [Molière qui lui avait fait l'aumône], et lui dit : Monsieur, vous n'aviez peut-être pas dessein de me donner un louis d'or, je viens vous le rendre. - Tiens, mon ami, dit Molière, en voilà un autre, et il s'écria : où la vertu va-t-elle se nicher ! [VOLT., Mél. litt. Vie de Molière.]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Cilz aloient la nuit jonchier Là où se souloient nichier Es tas de blez et muelons [, Brut, ms. f° 103, dans LACURNE]
  • XVe s.
    Et li oiselet ne sont lent, Chascun an, de leur nid niser, Et, par nature, eulx aviser De pondre, couver et esclore [E. DESCH., Poésies mss. f° 487]
    Les Anglois se nichoient dans les chasteaux voisins [, Mém. s. du Guesclin. ch. 7]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, niger ; de nid, par l'intermédiaire d'un thème fictif nidicare, justifié par le latin nidicus, de nidus, nid. Nidifier se trouve dans un texte du XIIe siècle :
    Jamais en altre liu ne nidifiera [, Th. le mart. 163]

nicher

NICHER. v. intr. Faire son nid. Les hirondelles nichent dans les cheminées, aux fenêtres, etc. Les pigeons nichent dans les murailles.

NICHER s'emploie aussi transitivement et signifie alors Placer en quelque endroit. Il ne se dit guère qu'en plaisanterie. Qui vous a niché en cet endroit? Pourquoi s'est-il allé nicher là-haut? Ce chat s'est niché dans l'armoire. Où la vertu va-t-elle se nicher? Où l'orgueil va-t-il se nicher?

nicher

Nicher, Cerchez Nid.

nicher

Nicher, neutr. acut. Nidificare.

Le pic qui niche és arbres, Arborarius picus.

Synonymes et Contraires

nicher

verbe nicher
Familier. Habiter à tel endroit.
demeurer, habiter, loger, résider, s'installer, vivre -familier: percher -littéraire: gîter -populaire: crécher.

nicher (se)

verbe pronominal nicher (se)
Trouver refuge.
Traductions

nicher

nisten

nicher

nest

nicher

nestelen, eennestmaken, een nest maken

nicher

קינן (פיעל), קִנֵּן

nicher

nesti

nicher

nidificare, nascondere

nicher

гнездо

nicher

nicher

hnízdo

nicher

reden

nicher

둥지

nicher

[niʃe] vi → to nest [niʃe] vpr/vi
se nicher dans [personne] (= se blottir) → to snuggle into (= se cacher) → to hide in; [objet] → to lodge in