nickel

nickel

[ nikɛl] n.m. [ de l'all. Kupfernickel, sulfure de nickel ]
Métal d'un blanc grisâtre, brillant.
adj. inv.
Fam. Parfaitement propre : Les toilettes sont nickel impeccable
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

NICKEL

(ni-kèl) s. m.
Métal d'un blanc qui tient le milieu entre la couleur de l'argent et celle de l'étain, et qui a la propriété magnétique, mais à un moindre degré que le fer.
Il se trouve assez souvent dans les mines de cobalt un minéral qui ne ressemble à aucun autre, et qui n'a été reconnu que dans ces derniers temps ; c'est le nickel [BUFF., Min. t. VI, p. 25]

ÉTYMOLOGIE

  • Les mineurs suédois, qui avaient d'abord pris ce métal pour un minerai précieux, détrompés plus tard et vexés de la présence de cette substance qui se comportait fort mal à la fusion, lui ont donné le nom de nickel, un des génies nains des mines.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

nickel

NICKEL. n. m. T. de Chimie. Métal malléable, d'un blanc gris et qui est inoxydable. Mines de nickel. Pièces de nickel. Des casseroles de nickel. Le nickel se trouve à l'état natif dans certains aérolithes.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

nickel

Nickelnickelnikkelמלוקק (ת), מצוחצח (ת), ניקלnikkelنيكلникелníquelniklnikkelνικέλιοnikeloníquelnikkelnikkelinikalnikkelnickelnikelnikullnichel, nickelioニッケル니켈nikelisniķelisnikkelnikielníquelnichelникельnikelnikeljникалnickelนิกเกิลnikelнiкельnikel (nikɛl)
nom masculin
métal gris clair
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

nickel

[nikɛl]
nmnickel
adj
(= propre, impeccable) → spick and span
(= parfait, génial) c'est nickel! → it's great!
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005