niellé

nielle

NIELLE. n. f. T. de Botanique. Nom vulgaire de la nigelle.

nielle

NIELLE. n. f. Maladie qui attaque les plantes et particulièrement l'épi de froment.

nielle

NIELLE. n. m. T. d'Arts. Ornements ou figures que l'on grave en creux sur un ouvrage d'orfèvrerie et dont les traits sont remplis d'une sorte d'émail noir, fait d'un mélange d'argent, de plomb et de soufre liquéfiés. Les nielles de Russie, de Perse. Marquer en nielles de l'argenterie, de la vaisselle plate.

Il se dit aussi de l'Émail noir qui sert à former ce genre d'ornements.

nielle

Nielle. f. penac. Une maladie qui vient aux blez par trop d'humeur, Rubigo rubiginis.

¶ Nielle autrement nommée Poyvrette, ou barbue, Melanthium, Papauer nigrum, Nigella, Gith.

niellé

Estre niellé et gasté du temps, Percuti sydere, Syderari.

nielle


NIELLE, s. f. [Niè-le: 1reè moy. 2e e muet.] 1°. C'est le nom de plusieurs plantes. = 2°. Maladie des grains, dont l'éfet est que l'épi se convertit en une poussière noire. Lorsqu'il conserve encôre sa forme et sa pellicule, on l'appelle charbon ou carie.