niellé, ée

NIELLÉ, ÉE1

(niè-lé, lée) part. passé de nieller 1
Gâté par la nielle.
Le blé niellé paraît renflé ou plus rempli que le blé sain ; cependant, si on le met dans l'eau, il surnagera [BONNET, Hist. nat. Mém. Œuv. t. III, p. 226, dans POUGENS]
Se dit des fruits qui prennent difficilement leur accroissement et dont la surface est tachée.

NIELLÉ, ÉE2

(ni-è-lé, lée) part. passé de nieller 2
Poignée niellée.