nitouche

NITOUCHE

(ni-tou-ch') s. f.
Usité seulement dans cette locution familière, sainte nitouche, personne hypocrite, doucereuse, affectant la simplicité et l'innocence.
Timide en son respect semblait sainte nitouche [RÉGNIER, Sat. XII]
Est-ce que par hasard vous seriez un finaud avec votre air de sainte nitouche ? [CH. DE BERNARD, le Gendre, § IX]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Nitouche [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Sainte n'y touche, c'est-à-dire une sainte qui n'y touche pas ; wallon et bourguig. mitouche.
    On disait autrefois sainte n'y touche, et on disait bien ; on voit aisément que c'est une femme qui a l'air de n'y pas toucher ; c'est par corruption qu'on dit sainte nitouche.... j'aurais souhaité que l'auteur eût eu le courage de dire sainte n'y touche, comme nos pères [VOLT., Note sur le vers cité au mot MITOUCHE]
Traductions

nitouche

[nituʃ] nf
c'est une sainte nitouche → she looks as if butter wouldn't melt in her mouth