nocher

nocher

n.m. [ du lat. nauclerus, pilote ]
Litt. Homme qui conduit un bateau nautonier [litt.]
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

NOCHER

(no-ché ; l'r ne se prononce et ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des no-ché-z habiles) s. m.
Anciennement, dans le langage des gens de mer, le contre-maître des navires d'une certaine importance, et le maître ou patron de quelques petits bâtiments [JAL, ]
Le contre-maître ou nocher aura soin de faire agréer le vaisseau ; et, avant que de faire voile, il verra s'il est suffisamment garni.... de tous les apparaux nécessaires.... [, Ordonn. août 1681]
Le roi a permis au sieur Mauvelet d'envoyer un bâtiment qui lui appartient aux Iles, et de revenir par le détroit, s'il ose en risquer le passage ; vous lui donnerez un maître [capitaine], un nocher et un pilote ; et il formera le reste de l'équipage de volontaires étrangers ou invalides [, Ordres du roi, 1696, dans JAL]
Dans le langage poétique ou élevé, synonyme de pilote.
Nocher, ployez la voile, et redoublez vos vœux [DELILLE, Géorg. I]
Quand le nocher battu par les flots irrités Voit son fragile esquif menacé du naufrage [LAMART., Méd. II, 11]
Le nocher du Styx, le vieux nocher des morts, Caron.
Je vois déjà la rame et la barque fatale, J'entends le vieux nocher sur la rive infernale [RAC., Iph. Préface]
Le vieux nocher des morts à sa voix accourut [VOLT., Épît. 22]

SYNONYME

  • NOCHER, NAUTONIER. Ces deux mots, qui sont tous deux du style poétique ou relevé, ont cette différence que le nocher conduit, dirige le vaisseau, tandis que le nautonier travaille à la manœuvre.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Le vent, la tempeste et l'orage Montrent du nocher le courage [COTGRAVE, ]
    Comme le nocher gouverne son navire [MONT., II, 295]

ÉTYMOLOGIE

  • Prov. nauchier, naucler ; catal. nauxer ; anc. esp. naucher, nauchel ; ital. nocchiero, nocchiere ; du lat. nauclerus, qui vient d'un terme dérivé du mot grec signifiant navire, et qui a aussi pour origine grecque, le mot qui indique condition, profession.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

nocher

NOCHER. n. m. En Poésie, Celui qui conduit une embarcation. Un habile nocher. Le nocher du Styx, le vieux nocher des morts, Caron.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

nocher

Nocher, Nauta.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

nocher


NOCHER, s. m. [Noché; 2eé fer.] Celui qui conduit le vaisseau. — On ne le dit qu'en Poésie, pour Pilote. Sur la mer méditerranée, c'est le nom qu'on done, sur les vaisseaux marchands, au Maître du navire.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788