nome

nome

n.m. [ gr. nomos ]
Division administrative de l'Égypte ancienne et de la Grèce actuelle.

NOME1

(no-m') s. m.
Terme d'antiquité. Poëme en l'honneur d'Apollon.
La plupart de ces cantiques, appelés nomes, c'est-à-dire lois ou modèles, étaient divisés en plusieurs parties et renfermaient une action [BARTHÉL., Anach. ch. 27]
Le nome était une sorte d'air, que chantaient des personnages isolés, et sur lequel on improvisait.... des développements plus ou moins étendus [VINCENT, Notice des mss. grecs, p. 154]
Chant ou air assujetti à une cadence. Nome éolien. Nome béotien.

ÉTYMOLOGIE

  • Terme grec signifiant loi, dérivé du verbe partager ; ce terme veut donc dire d'abord partage légal.

NOME2

(no-m') s. m.
Terme d'antiquité. Gouvernement, préfecture, en parlant des divisions administratives de l'Égypte.
Il [Sésostris] divisa tout le pays en trente-six gouvernements ; on les appelait des nomes, et il les donna à des personnes du mérite et de la fidélité desquelles il était assuré [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. I, p. 129, dans POUGENS]

ÉTYMOLOGIE

  • Terme grec signifiant préfecture, qui, différant par l'accent du terme grec qui indique en français loi, se rapporte à pâturage, habitation.

nome

NOME. n. m. T. d'Antiquité. Mot emprunté du grec et qui signifie, proprement, Loi. Ce mot, lorsqu'on parle de la poésie des anciens, désigne une Sorte de poèmes qui se chantaient en l'honneur d'Apollon. Lorsqu'on parle de la musique des anciens, ce mot désigne un Chant ou un air assujetti à une certaine cadence.

NOME, dans une autre acception, signifie Division administrative; et il se dit surtout des Différentes parties de l'Égypte ancienne et de la Grèce moderne. L'Égypte fut divisée par Sésostris en trente-six nomes.