non-activité

non-activité

n.f. (non-activités).
État d'un fonctionnaire, d'un militaire de carrière temporairement sans emploi.

NON-ACTIVITÉ

(no-na-kti-vi-té) s. f.
Position d'un officier, d'un employé qui, momentanément, n'exerce aucune fonction. On a mis cet officier, cet employé en non-activité.

SYNONYME

  • NON-ACTIVITÉ, DISPONIBILITÉ, CONGÉ. Dans l'armée on met un officier en non-activité, lorsque, pour raison d'âge ou de santé, il ne peut plus remplir de fonctions actives. La disponibilité est la situation spéciale de l'officier général ou d'état-major qui, appartenant au cadre constitutif de l'armée, se trouve momentanément sans emploi. Mais, dans d'autres administrations, l'université par exemple, la disponibilité est une peine infligée au professeur à qui on retire sa fonction. Dans le congé, on est toujours titulaire de son titre ; ce n'est qu'une autorisation temporaire de ne pas remplir la fonction de l'emploi.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • NON-ACTIVITÉ. - SYN. Ajoutez : Le retrait d'emploi, la suppression d'emploi et les fautes graves sont aussi des motifs pour lesquels on met un officier en non-activité.

non-activité

NON-ACTIVITÉ. n. f. T. d'Administration. Position d'un officier, d'un fonctionnaire, qui, momentanément, ne fournit pas de service actif. Lieutenant en non-activité. Mise en non- activité par retrait d'emploi.